Alvaro Gonzalez ne va finalement pas porter plainte contre Neymar, indique Eyraud

0
5

Il y a quelque temps, la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel a fait un choix fort en infligeant finalement aucun match de suspension supplémentaire (ils avaient déjà été suspendus) à Neymar, attaquant de 28 ans du Paris Saint-Germain, et Alvaro Gonzalez, défenseur central marseillais de 30 ans, alors qu’ils étaient jugés pour des accusations de propos homophobes ou racistes lors du Classico le 13 septembre. Mais il y avait ensuite la possibilité de voir le joueur olympien porté plainte contre le Brésilien pour diffamation. Il n’en sera rien. C’est ce qu’a affirmé le président phocéen Jacques-Henri Eyraud au micro de RMC Sport jeudi soir, comme le rapporte le média sportif sur son site internet.

« Évidemment qu’Alvaro n’est pas un joueur raciste. J’ai vu un homme blessé, touché, effondré, par rapport à ce qu’il s’était dit de lui’, a déclaré jeudi le président du club phocéen, soulagé de pouvoir ‘refermer ce chapitre’.

Eyraud « Alvaro est ‘soucieux de l’apaisement nécessaire’ »

‘Je suis heureux qu’on ait reconnu qu’il n’y avait pas eu de preuve montrant qu’il avait dit des choses inacceptables et qu’il se concentre aujourd’hui sur le terrain en étant l’homme qu’il est. C’est-à-dire quelqu’un de bien fondamentalement’, a ajouté Jacques-Henri Eyraud, jugeant par ailleurs que son joueur n’a pas porté plainte pour diffamation parce qu’il est ‘soucieux de l’apaisement nécessaire’. Un choix effectué en toute conscience, sans directive du club: ‘On ne force pas ls joueurs à adopter une attitude plutôt qu’une autre’. »

C’est bien de voir que cette affaire va enfin s’arrêter sans que cela passe par la justice en plus. Il y a sans doute eu de très mauvais mots échangés entre Alvaro Gonzalez et Neymar lors de ce match. La LFP n’a pas de preuve pour les sanctionner, il faut accepter. Et chacun doit maintenant passer à autre chose. La saison continue et il y a bien d’autres choses sur lesquelles se concentrer.

Même si on se doute que les retrouvailles lors du prochain Classico pourront être très tendues. A moins que chacun tourne vraiment la page et se concentre pleinement sur le jeu. Mais on en est encore loin. L’essentiel pour le moment étant que l’affaire est terminée sans des longues semaines devant la justice.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nîmes/PSG : Calendrier gênant et équipe possible.

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here