Da Fonseca assure que « Di Maria n’est pas apprécié à sa juste valeur »

0
12

Malgré un palmarès qui le place parmi les meilleurs joueurs d’Europe, Angel Di Maria, actuel ailier du Paris Saint-Germain de 32 ans, n’est pas toujours vu parmi l’élite de l’Europe. Et il est aussi laissé de côté de l’équipe nationale de l’Argentine depuis plusieurs trêves. Omar Da Fonseca, ancien joueur du PSG (1985-1986) notamment désormais consultant, a expliqué qu’El Fideo n’est pas considéré « à sa juste valeur » en partie qu’il n’a pas un grand impact physique.

« Il n’est pas apprécié à sa juste valeur. En partant de Rosario Central, il a été directement au Benfica, ce n’est pas rien. Puis il a été au Real Madrid et Manchester United, donc son parcours fait que le monde du football ne peut pas le considérer comme un joueur moyen. Or il a un comportement qui ressemble à celui de Messi, il est moins fulgurant.

Da Fonseca « le nouveau sélectionneur a voulu tourner une page. »

Il n’a pas pu jouer en finale de la Coupe du Monde ou en finale de la Copa America, même s’il a été exceptionnel lors du Mondial 2014.  Mais en dehors de ses caractéristiques, malgré ses gestes exceptionnels comme ses coups du foulard, c’est un joueur qui dérange parce qu’il n’a pas d’impact, qui n’est pas assez physique.

Son absence en sélection ?

Parce que le nouveau sélectionneur a voulu tourner une page. Il veut garder seulement Messi, et mettre les joueurs qui vont courir autour… Comme au FC Barcelone. »

Un manque de constance et un peu d’injustice.

Pour s’inscrire réellement parmi les meilleurs, Angel Di Maria, aurait peut-être dû montrer plus de régularité, notamment au PSG. Son passage au Real Madrid de 2010 à 2014, a fait de lui l’un des meilleurs à son poste, grâce aussi à son succès en Ligue des Champions. Malheureusement, sa saison à Manchester United de 2014-2015, l’a fait perdre énormément en popularité puisque son niveau de jeu a largement chuté cette année-là.

Mais en signant au PSG, ce dernier s’est largement relancé et il a réussi plusieurs grosses performances. Malheureusement, il ne sait pas montré, assez régulier pendant les premières années pour s’inscrire de nouveau parmi l’élite. Et les idées semblent s’être un peu fermées aujourd’hui, alors que depuis 2018 il n’y a pas grand-chose à reprocher à Di Maria. L’Argentin a les capacités techniques pour être au même niveau que les meilleurs joueurs du monde, mais c’est clairement son manque de constance qui fait qu’il n’a jamais été considéré comme tel. Sans doute aussi le fait qu’il ne soit pas un grand personnage médiatique, ce qui joue toujours.

Capable de faire une master-classes dans n’importe quel match de Ligue des Champions, il est aussi capable d’être un peu plus transparent dans une rencontre capitale où il est attendu au tournant. C’est donc essentiellement, ce problème qui fait que Di Maria, qui aurait pu largement prétendre à un Ballon d’Or avec son talent, reste toujours dans l’ombre des plus grands joueurs.

Pour ce qui est de l’Argentine, il y a en revanche clairement une injustice due à l’idée d’absolument tourner la page. Même si le sélectionneur Lionel Scaloni assure que la porte n’est pas fermée, il y a le sentiment qu’il fera le maximum pour ne pas le rappeler afin de garder son principe d’un nouveau souffle (qui ne vaut pas pour Messi).

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast, à propos de la volonté du PSG de recruter les milieux Tiémoué Bakayoko (26 ans, Chelsea) et Marcelo Brozovic (27 ans, Inter Milan) et la suspension d’Angel Di Maria (ailier de 32 ans) pour 4 matchs) :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here