Djellit s’insurge après la suspension de Di Maria « Le PSG est en partie protégé »

0
10

La rencontre entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille le dimanche 13 septembre (0-1, 3e journée de Ligue 1), a débouché sur un spectacle plein de tensions qui a abouti à 5 cartons rouges durant le match. Certains cas sont jugés ensuite par la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel, comme Angel Di Maria, attaquant du PSG de 32 ans, qui a écopé de 4 matchs de suspensions pour un crachat en direction d’Alvaro Gonzalez, défenseur olympien de 30 ans. Une peine trop faible qui prouve l’influence du PSG auprès de la Ligue d’après Nabil Djellit, journaliste de France Football et chroniqueur auprès de La Chaîne L’Equipe.

« Pour moi, il fallait mettre la peine plancher parce qu’au-delà des faits, c’est un peu le match de la honte pour le football français. Il y a eu une internationalisation, ce sont des images déplorables pour l’affiche du championnat de France. Il fallait mettre le barème à fond.

Djellit « il y a deux poids deux mesures. »

J’entends souvent dire que le Real Madrid ou la Juventus Turin sont protégés dans les grands championnats, j’ai ce sentiment-là par rapport au PSG. Le PSG est en partie protégé dans cette histoire. C’est ce que je ressens, il y a deux poids deux mesures. Si c’est un joueur de Dijon ou Nîmes, je demande à voir. Je me souviens de Savanier qui en avait pris cinq pour un tacle sur Mbappé. »

Un crachat est logiquement sanctionné, surtout en période de pandémie de coronavirus avec un geste qui est bien loin de l’image à donner. Mais on ne peut pas non plus en faire un attentat, comme un tacle qui met un joueur en danger. Surtout que l’Argentin ne semble pas avoir touché Alvaro Gonzalez. Mais il fallait bien que certains journalistes utilisent cela pour tenter de monter encore une polémique à l’encontre du PSG.

Pourtant, aujourd’hui, Paris ne semble pas plus protégé qu’un autre club. On l’a bien vu avec un calendrier qui l’a gêné alors qu’il est allé en finale de la Ligue des Champions. Et les Parisiens ont eu des suspensions plus longues sur ce match que les Marseillais jugés par la LFP. Difficile de voir d’où vient cette plainte de Djellit à part de la mauvaise foi.

On peut aussi se souvenir que la saison passée, Neymar, attaquant parisien de 28 ans, a reçu un avertissement pour avoir dribblé un adversaire (de façon trop humiliante d’après l’arbitre, visiblement). Le journaliste compare ici avec Savanier, mais son tacle était très grave car Mbappé aurait pu être longuement blessé. Et il met « bizarrement » de côté la suspension de Layvin Kurzawa (arrière gauche parisien de 28 ans) pour 6 matchs pour un mauvais comportement.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast, à propos de la volonté du PSG de recruter les milieux Tiémoué Bakayoko (26 ans, Chelsea) et Marcelo Brozovic (27 ans, Inter Milan) et la suspension d’Angel Di Maria (ailier de 32 ans) pour 4 matchs) :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here