Jean Castex met fin aux dérogations pour les stades et évoque même le retour au huis clos

0
11

Pour le moment, le football a pu reprendre en France avec des dans les stades. Mais il y a une limite de 5 000 personnes présentes. C’est un bon début, sauf que tous les amoureux du football espèrent voir plus de gens dans les stades. Le gouvernement français avait pris une décision forte en juillet dernier avec la jauge maintenue et des dérogations qui seraient « possibles » à partir du 15 août prochain. Sauf que le Premier ministre Jean Castex a fait marche arrière ce matin au micro de RTL. Comme le relaie France Info, il a indiqué que les dérogations sont à oublier pour le moment et que les Préfets pourraient plutôt réduire le nombre de autorisés.

« ‘Ce qui était prévu, c’est qu’en fonction de la configuration des salles, des stades et de la circulation du virus, on puisse aller au-delà des 5000 personnes. Dans les départements ‘rouges’, où il y a une forte circulation virale, il ne sera plus possible à l’autorité préfectorale de déroger’, a expliqué Jean Castex avant de préciser que le Préfet avait également la possibilité « d’interdire » aux clubs de recevoir du public.

Aujourd’hui, onze départements sont placés en zone rouge : les Bouches-du-Rhône, la Gironde, l’Hérault, le Loiret, le Rhône, la Sarthe, Paris, les Hauts-de-Seine, la Seine-et-Marne, le Val-de-Marne et la Guyane. »

Une décision qui pourra frustrer beaucoup de , mais qui n’est pas complètement illogique compte tenu de l’évolution plutôt négative de la situation sanitaire. Il faut que chacun fasse très attention pour garantir la sécurité de tous, et récupérer petit à petit une vie « normale ». On espère tout de même que ce retour en arrière vaudra pour tout le monde, alors que le Puy du Fou par exemple a déjà pu accueillir plus de 5 000 plusieurs fois. Reste à attendre de voir comment la situation évolue. Espérons ne pas revoir des huis clos en France.

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here