Kimpembe devrait avoir sa chance en Equipe de France, explique Le Parisien

0
11

Presnel Kimpembe, défenseur central de 25 ans formé au Paris Saint-Germain, sait être patient et travailleur pour obtenir sa chance. Alors qu’il n’avait joué qu’un seul match à 20 ans à Paris, il ne s’est pas plaint et a joué 9 rencontres sur la saison 2015-2016. Ce n’est qu’ensuite qu’il a gagné sa place (28 rencontres sur la saison suivante et plus de 30 ensuite). En Equipe de France, il a été appelé en 2016 pour la première fois, n’a joué son premier match qu’en 2018 et compte aujourd’hui seulement 9 sélections (dont le titre de champion du monde 2018, tout de même). Mais Le Parisien indique ce mercredi que le Titi parisien pourrait franchir un palier dans son importance en sélection durant cette trêve internationale de septembre. Cela notamment parce que Didier Deschamps compte jouer en 3-5-2 contre la Suède et la Croatie (5 et 8 septembre).

 « Le fossé pour venir le titiller ne semble pas infranchissable. »

« Sans protester, le défenseur central aujourd’hui âgé de 25 ans a patiemment attendu son tour, et c’est une des qualités – pas la première – qu’apprécie Deschamps chez lui. Celle d’un joueur capable de se fondre dans la vie de groupe, sans manifester ses états d’âme quand bien même le temps de jeu n’est pas au rendez-vous.

Plus mature sur le terrain, il s’est défait de ses sautes de concentration et offre plus de sécurité dans son jeu de relance notamment. Autant de défauts que Deschamps relevait alors quand il reprochait en privé, à son joueur, de ‘s’oublier’ lors de certains matchs.

Sa capacité d’écoute, et la progression qui en a découlé, lui ouvrent aujourd’hui des perspectives en sélection. Depuis les pépins physiques de Samuel Umtiti, Clément Lenglet son partenaire au Barça s’est installé aux côtés de Raphaël Varane en charnière centrale. Mais l’ancien Nancéien n’offre pas encore toutes les garanties et le fossé pour venir le titiller ne semble pas infranchissable. 

« Kimpembe connaît bien ce système. »

D’autre part, Didier Deschamps n’a pas fait mystère de sa volonté d’utiliser de nouveau une défense à trois centraux lors des deux prochains matchs contre la Suède et la Croatie. Le gaucher parisien connaît bien ce système pour l’avoir souvent expérimenté avec le PSG lors des deux dernières saisons. »

En effet, Kimpembe semble avoir gagné en maturité, notamment dans son jeu. Un peu moins de risque dans la relance et moins d’erreurs de placement à cause d’une concentration défaillante. Il peut sans doute encore s’améliorer, logique à 25 ans, mais le Titi parisien se fait sa place parmi les excellents défenseurs centraux en activité. Il a au moins largement prouvé au PSG qu’il peut compter sur lui lors des grands soirs. Reste à le confirmer sur la durée avec tous les types de matchs, même les moins « palpitants ».

Mais il mérite amplement d’avoir sa chance comme titulaire à Paris et pourrait aussi l’avoir en Bleus. La France a du mal à trouve sa défense à cause de joueurs qui ont été trop irréguliers, en partie suite à des blessures. Kimpembe a su très bien revenir après l’opération nécessaire en fin de saison 2018-2019 et a montré qu’il fait définitivement partie des grands. A lui de continuer dans ce sens. Le fait que Deschamps pense au 3-5-2 est en plus une belle opportunité. Il faut un défenseur central de plus et il connaît déjà ce système. Espérons que l’occasion se confirme pour le Titi du PSG et qu’il saura la saisir. Ce serait une belle récompense pour sa patience et son travail.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos du départ de Thiago Silva, de la rumeur Lionel Messi et avec un coup de gueule face aux critiques subies par le PSG :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here