Lens/PSG – Pouille « la LFP n’avait pas imaginé qu’un club français puisse aller en finale de la LDC »

0
8

Initialement prévu ce samedi à 21h, le match de la 2e journée de Ligue 1 2020-2021 entre le RC Lens et le Paris Saint-Germain a été reporté au jeudi 10 septembre suite à une demande du club parisien, qui a estimé que ses joueurs avaient besoin de souffler après avoir joué le Final 8 de la Ligue des Champions 2019-2020 terminé avec la finale perdue dimanche contre le Bayern Munich. Sachant que la demande du PSG avait été faite avant cette rencontre. Ce report a provoqué indignation, de la part du maire de Lens par exemple, et des débats. Le directeur général du RCL Arnaud Pouille a pris la parole sur RMC Sport pour expliquer la position de son club.

« Il n’y a pas eu de pression, seulement un avis consultatif. Et on a rendu notre avis sur la question. S’opposer au report de ce match n’aurait eu aucun sens puisque la LFP aurait décidé du report du match. Et en plus, pour être tout à fait transparent avec vous, pour avoir assisté à certaines discussions, je pense que la LFP n’avait pas imaginé qu’un club français puisse aller en finale de la Ligue des champions.

Pouille « On respecte le PSG. »

On l’a bien vu avec la première journée qui a déjà été reportée. On respecte le PSG. Il y a une demande qui est faite, et qui est motivée par le fait qu’ils ont eux dix semaines de préparation et de compétition intenses.

Quand on a accepté vendredi, on n’avait pas la date. Les dates qui étaient proposées par le PSG, qui étaient le 23 septembre, et celle retenue par la LFP le 10 septembre, je ne vais pas vous mentir en vous disant qu’elles étaient optimales pour nous. Entre le 10 et le 23 septembre, quand vous voyez le calendrier, notre cœur balance. »

En effet, avec un championnat qui commençait le même weekend que la finale de Ligue des Champions, on peut avoir le sentiment que la LFP ne pensait pas que les clubs français sauraient avancé autant. Surtout qu’un report des matchs de l’OL et du PSG étaient prévus dès la qualification en demi-finale. De quoi rapidement amener des complications. On peut comprendre l’envie de démarrer au plus vite, mais il aurait pu être sage d’attendre un peu pour éviter de telles complications. Même si l’année est déjà particulièrement chargée, ce qui laisse peu de place.

En tout cas, le PSG a fait une demande et elle a été acceptée. Cela devrait suffire à clore les débats. Mais il manquait visiblement une polémique alors certains journalistes et « spécialistes », ainsi que des personnalités (comme le maire de Lens) ou des , ont senti le besoin de s’énerver. Espérons que cela ne durera pas trop longtemps, car il y a bien plus important. Même si la date choisie est assez étrange, puisque c’est la sortie de la trêve internationale et juste avant la reprise championnat.

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here