Ligue 1 – La LFP a commencé à chercher des diffuseurs pour remplacer Mediapro, selon RTL

0
5

Ce jeudi, la Ligue de Football Professionnel a mis en demeure le diffuseur Mediapro car celui-ci n’a toujours pas payé les échéances du mois d’octobre, soit les 172 millions d’euros attendus sur les 814 millions prévus pour la période 2020-2024. C’est un coup important de plus dans cette affaire, alors que le groupe a demandé une renégociation des droits TV pour la saison 2020-2021 et a arrêté de payer en attendant. La diffusion de la Ligue 1 et la Ligue 2 pourrait finalement changer très prochainement. En effet, selon RTL, la LFP a déjà entamé la recherche de nouveaux diffuseurs.

« Les instances du foot français cherchent désormais de nouveaux canaux, un ou des remplaçants à Mediapro. Avant même l’hypothétique règlement du litige devant le tribunal de commerce de Nanterre, c’est un appel du pied lancé à Vivendi, propriétaire du diffuseur historique Canal+, mais aussi à BeIn, grâce au Qatar, principal bailleur de fonds du football français et du Paris Saint-Germain. Il ne faut pas non plus exclure l’entrée en jeu des GAFA, Google, Apple, Facebook, Amazon principalement.

« Le choix du Conseil d’administration de la Ligue pourrait se faire vendredi 16 octobre, avant un vote de l’Assemblée générale. »

Solution ultime car ‘Mediapro s’est suicidé’, a confié à RTL l’un des présidents d’un grand club de Ligue 1. En attendant, les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 sont en mode survie. Selon nos informations, une demi-douzaine de banques seraient disposées à consentir des prêts à 4%, taux d’intérêt du marché, expliquait il y a quelques heures un autre dirigeant sous couvert d’anonymat. Le choix du Conseil d’administration de la Ligue pourrait se faire vendredi 16 octobre, avant un vote de l’Assemblée générale des clubs lundi 19 ou mardi 20 octobre. La course contre la montre pour sauver le football français est engagée. »

S’il n’y a rien d’officiel à propos de cette recherche pour le moment, elle a clairement du sens et on peut penser que RTL ne fait pas une telle affirmation au hasard. C’est un média fiable et le sujet est sensible, l’heure n’est pas aux rumeurs qui ne seraient pas parfaitement fondées. La LFP peut penser que l’affaire avec Mediapro ne mènera à rien de bon et donc chercher déjà de nouveaux diffuseurs pour retrouver une situation sereine au plus vite, cela avec un montant qui restera intéressant pour le football français. C’est sans doute le point le plus difficile, même si ce n’est pas impossible.

La Ligue 1 et la Ligue 2 ne sont pas dénuées d’intérêt, et les stades sont encore loin de se remplir. Cela veut dire qu’il y a encore plus de qui veulent pouvoir regarder les matchs régulièrement à la télévision (même si un abonné au stade l’est aussi très souvent pour la diffusion des matchs afin de ne pas manquer ceux à l’extérieur). Il faut maintenant attendre de voir comment les différentes négociations pourront avancer. Mais le football français se serait bien passé d’une telle situation. L’image de Mediapro aura en tout cas clairement pris un coup.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nîmes/PSG : Calendrier gênant et équipe possible.

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here