L’OM aurait des preuves incriminants Neymar, le PSG riposte

0
13

Tristement, le Classico le dimanche 20 septembre ne laisse pas beaucoup de souvenirs de jeu. Le match entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille (0-1, 3e journée de Ligue 1) reste pourtant dans l’actualité, mais c’est pour discerner exactement les insultes de chacun. Il y a notamment un grand soupçon de propos racistes de la part du défenseur marseillais Alvaro Gonzalez (30 ans) l’encontre de l’attaquant parisien Neymar (28 ans). Lequel a été soupçonné de propos homophobes. Puis le média espagnol COPE a annoncé une insulte du numéro 10 parisien à l’encontre d’Hiroko Sakai, latéral marseillais de 30 ans. Auprès de l’AFP, relayé par La Nouvelle République, l’OM a assuré avoir des images, alors que le PSG repousse cette idée.

« On confiera toutes nos expertises et analyses à l’instructeur. »

« L’OM dispose d’images sur lesquelles Neymar injurierait Sakai, a assuré une source proche du club marseillais, confirmant des informations de la radio espagnole Cadena Cope. Ces propos à caractère raciste, selon cette même source, auraient été prononcés à deux reprises par la superstar brésilienne du PSG. ‘On ne fait pas de commentaire’ sur ce dossier, a réagi un porte-parole de l’OM. ‘On confiera toutes nos expertises et analyses à l’instructeur’ de la LFP, a-t-il ajouté.

De son côté, le PSG a transmis une vidéo à la Ligue, avec des images qui ‘éclairent le comportement des joueurs’, a confirmé à l’AFP une source proche du club parisien qui a souhaité rester anonyme, tout en battant en brèche les nouvelles accusations visant Neymar.

« Des allégations faites par un journaliste espagnol sans doute téléguidé par Marseille. »

‘Ce sont juste des allégations faites par un journaliste espagnol (de la Cadena Cope, NDLR) sans doute téléguidé par Marseille. Pour nous, sans doute, ça n’a aucune valeur’, a réagi cette source. ‘D’ordinaire dans ces affaires, quand tu as une vidéo, tu la diffuses sur les réseaux sociaux, c’est beaucoup plus efficace’. »

Chacun des clubs reste donc bien sur sa position, tout en envoyant des piques à l’autre et en tentant d’avoir le meilleur dossier possible. On peut comprendre l’envie de protéger les joueurs, mais il est triste de voir une telle affaire dans le football.

Et beaucoup de ou observateurs réagissent bien trop vite à chaque annonce. Il y a pour le moment une bataille médiatique la tentative d’avoir la meilleure « force » possible au moment de se présenter devant la LFP. Il faut donc rester très prudent face à ce combat et attendre le verdict de l’instance de football (même s’il ne sera pas forcément parfaitement juste). Pour le moment, ce dossier reste très flou.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nice/PSG : Debrief d’une victoire satisfaisante, mais au score un peu flatteur ?

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here