Luis Fernandez livre son bilan du mercato du PSG

0
7

Même s’il est encore un peu tôt pour dresser le bilan du mercato du Paris Saint-Germain malgré la fermeture de celui-ci, nombreux sont ceux qui ont déjà livré leur point de vue. Parmi eux, l’homme à la sucette et aux multiples casquettes parisiennes ne pouvait naturellement pas rester silencieux. En effet, Luis Fernandez, ancien milieu de terrain parisien et International puis entraineur du PSG, est toujours un amoureux des Rouge et Bleu et suit leur actualité de près. Et c’est dans Le Parisien qu’il a livré sa propre analyse des départs et arrivées au Camp des Loges.

Fernandez « c’est très prometteur. »

« Le désir des uns et des autres était de se renforcer. Cela a été fait. J’ai vu jouer Moise Kean en Italie et à Everton, où il était un peu moins bien, mais c’est une question d’adaptation. C’est un renfort de qualité. Au milieu de terrain, la volonté était de trouver une sentinelle pour laisser Marquinhos derrière. Recruter Danilo Pereira, le capitaine de Porto, international portugais, c’est très prometteur.

J’ai bien aimé les débuts de Florenzi face à Marseille. Je le trouve hyper intéressant dans sa façon de déborder et de centrer remarquablement bien. Son but contre Angers est magnifique. Rafinha vient dans une situation difficile, il aura sans doute un surplus de motivation. »

Les départs ayant eu lieu avant le Final 8, excepté le cas de Choupo-Moting, le groupe finaliste se retrouve donc étoffer de 4 nouveaux joueurs dont un qui a déjà eu l’occasion de montrer une partie de son talent,. En effet, l’Italien Alessandro Florenzi a déjà porté le maillot parisien à 4 reprises et déjà ouvert son compteur de but. Il n’y a plus qu’à espérer que les nouvelles recrues lui emboitent le pas rapidement.

Fernandez « les recrues vont avoir un surplus de motivation et vont devoir élever leur niveau. »

« Le Bayern qui est champion d’Europe s’est renforcé mais le Barça et le Real n’ont pas pu réellement aller sur le marché. Paris a fait différemment. Désormais, il y a six milieux de terrain. On ne peut plus de plaindre, même si je ne veux pas entrer dans la polémique entre Leo et Tuchel. Offensivement, Paris compte aussi six joueurs. Maintenant, il y a embouteillage au milieu et en attaque et tous les postes sont doublés derrière.

L’effectif a dominé le championnat et les coupes l’an dernier et on y a ajouté plusieurs garçons de qualité. On pourra les comparer à ceux qui sont partis comme Cavani, Thiago Silva ou Meunier après les avoir vus s’adapter et s’exprimer dans ce collectif. Il faut leur laisser le temps. Mais, sur le papier, j’aime bien ce mercato. Surtout qu’en arrivant dans un club qui vient de disputer la finale de la Ligue des champions, les recrues vont avoir un surplus de motivation et vont devoir élever leur niveau. « 

Qualitativement le PSG s’est donc bien renforcé pendant ce mercato décalé même si le directeur sportif Leonardo a choisi des pistes moins « ronflantes » que les années précédentes. C’était annoncé et le recrutement de cet été est dans la continuité de celui de l’été dernier. Bien qu’il se soit plaint la semaine dernière du manque de mouvement, Thomas Tuchel, l’entraineur allemand du PSG ne peut aujourd’hui plus reprocher à son club l’absence de sang neuf. Et vu les performances atteintes l’an passé, nul doute que les attentes sont très hautes, autant à Paris qu’à Doha.

Retrouvez ci dessous notre dernier podcast avec le bilan du mercato : 

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here