Ménès évoque le « moteur de Twingo » du PSG et voit un Classico « compliqué »

0
5

Pierre Ménès est revenu via son blog sur les derniers matchs joués en France, avec des contenus souvent décevants ces derniers jours, et a donc donné son avis sur la défaite du Paris Saint-Germain à Lens jeudi (match en retard de la 2e journée de Ligue 1). Le journaliste de Canal+ souligne le manque de force offensive dans l’équipe parisienne et la voit avoir encore du mal ce soir face à l’Olympique de Marseille (clôture de la 3e journée de Ligue 1).

« La première purge a eu lieu à Lens, où le PSG a subi sa première défaite de la saison dès sa première rencontre, en ayant eu le ballon pendant 78% de la partie mais en n’en faisant absolument rien. La faute à une ligne d’attaque composée de gamins pas du tout prêts à évoluer à ce niveau et d’un scandaleux fantôme nommé Sarabia.

Ménès « ils risquent d’être très justes au niveau physique. »

Une énorme boulette de Bulka a permis à un très bon Ganago de sceller le score. Paris ressemblait un peu à une Bentley, avec le cuir et la ronce de noyer, mais avec un moteur de Twingo. Alors j’entends ceux qui me disent qu’il y avait beaucoup d’internationaux sur le terrain. Certes, mais il n’y avait personne en attaque. Et quand tu vois la compo du milieu, je ne sais pas combien Gueye, Verratti et Herrera pèsent en terme de buts par saison, mais ça ne doit pas dépasser les deux unités. C’était compliqué pour Paris et cela risque de l’être encore ce soir pour PSG-OM car, même si Neymar et Di Maria sont disponibles, après quinze jours sans jouer ils risquent d’être très justes au niveau physique. »

Difficile de nier que le PSG n’a pas été flamboyant jeudi soir. Il y a eu pourtant une bonne maîtrise du ballon pendant une majeure partie du match. Et même quelques occasions créées. Mais il a toujours manqué quelque chose pour finir. Les jeunes Kalimuendo et Ruiz-Atil (18 ans) sont encore un peu dans l’apprentissage et Sarabia (28 ans) est passé à côté de son match. On peut noter qu’il n’a pas forcément toujours été aidé. Mais on aurait aimé le voir un peu plus. Il est surtout apparu que les Parisiens manquaient de créativité et d’énergie.

Bien sûr, les nombreuses absences comptent. C’est pourquoi il est réjouissant de voir des retours pour le match de ce soir. Même si les joueurs ne seront pas à 100%, ce seront tout de même des forces en plus. On se doute aussi qu’il y aura une motivation en plus pour cette rencontre alors que reprendre avec un déplacement à Lens après avoir perdu la finale de la Ligue des Champions (0-1 contre le Bayern Munich) n’était pas forcément évident.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast, avec comme sujets : la défaite du PSG à Lens jeudi (1-0, match en retard de la 2e journée de Ligue 1), la réception de l’OM dimanche (3e journée de Ligue 1) et le recrutement d’Alessandro Florenzi (arrière droit de 29 ans).

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here