Nîmes/PSG – Présentation de l’adversaire : des Nîmois qui tentent et privés du joueur le plus décisif

0
8

Ce vendredi 1+ octobre, le Paris Saint-Germain affronte Nîmes dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1 2020-2021 (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Téléfoot). Et comme avant chaque match, voici la présentation de l’adversaire des Parisiens.

En Ligue 1 depuis la saison 2018-2019, Nîmes a su se faire une place d’équipe toujours embêtante à affronter avec quelques beaux résultats contre des équipes bien classées. La première année a même été impressionnante avec au final une 9e place en Ligue 1. Cependant, il y a eu un manque de régularité sur la seconde et les Nîmois ont pu craindre une descente en terminant à la 18e place. Ce qui a mené au remplacement de  Bernard Blaquart (arrivé en 2015) par Jérôme Arpinon. Lequel prône un jeu plutôt offensif, avec beaucoup de tentatives, mais avec quelques failles défensives (sans que ce soit catastrophique).

Nîmes est 13e cette saison avec 2 victoires, 2 matchs nuls et 2 défaites (8 points). Les Crocodiles ont la 9e meilleure attaque de Ligue 1 avec 9 buts inscrits (le Stade Rennais est 1er avec 14 buts) et ils ont la 8e meilleure défense avec 7 buts concédés (les meilleures défenses, Bordeaux et Lille, en ont pris 2). Le meilleur buteur nîmois est Zinedine Ferhat (ailier droit de 27 ans) avec 3 buts en 3 matchs et il est 5e en Ligue 1 (le premier est Ibrahima Niane avec 6 buts marqués pour Metz). Il est aussi le co-meilleur passeur avec 2 offrandes, l’autre nîmois étant Birger Meling (arrière gauche de 25 ans). Ils sont respectivement 13e et 9e en Ligue 1 (compte tenu du temps de jeu).

Les 5 derniers matchs de Nîmes –

Seule la possession nîmoise est indiquée et les tirs Nîmes sont mis en premier (quand les données sont disponibles).

  • 30/08/2020 (Ligue 1) – Nantes (à 10 à partir de la 47e minute et à 9 à partir de la 87e)/Nîmes : 2-1. En 4-2-3-1. 67% de possession. 18 tirs dont 9 cadrés contre 8 tirs (4 cadrés).
  • 13/09/2020 (Ligue 1) – Nîmes/Rennes : 2-4. En 4-2-3-1. 45% de possession. 17 tirs dont 9 cadrés contre 10 tirs (6 cadrés).
  • 18/09/2020 (Ligue 1) – Lyon/Nîmes : 0-0. En 4-3-3. 26% de possession. 10 tirs dont 3 cadrés contre 16 tirs (3 cadrés).
  • 27/09/2020 (Ligue 1) – Nîmes/Lens : 1-1. En 4-3-3. 51% de possession. 13 tirs dont 4 cadrés contre 15 tirs (5 cadrés).
  • 04/10/2020 (Ligue 1) – Montpellier/Nîmes : 0-1. En 4-3-3. 48% de possession. 8 tirs dont 1 cadré contre 12 tirs (2 cadrés).

Le groupe et l’équipe probable selon la presse –

Absents : Briançon, Ferhat, Sarr, Valerio, Depres.

L’équipe en 4-3-3 :

Reynet

Burner, Landre, Miguel, Meling

Ripart, Deaux, Fomba

Eliasson, Denkey, Koné.

Le style de jeu de Nîmes .

Avec Arpinon, Nîmes a un jeu fait de l’envie d’essayer au maximum de marquer. On trouve ainsi des essais pour trouver la profondeur, mais aussi beaucoup de tirs de loin s’il n’est pas possible de s’approcher du but adverse, ou des centres. De quoi amener les gardiens et les défenseurs à être très attentifs en permanence. Le défaut de cette équipe qui cherche à mettre des buts étant qu’elle peut par moments se faire piéger en contre.

Cependant, il est toujours possible de voir une équipe être plus défensive que d’habitude quand elle affronte le PSG. Et les Nîmois sont de toute façon loin d’avoir une défense qui concède beaucoup d’espaces et buts. En tout cas, Nîmes n’est pas du genre à particulièrement garder le ballon et affiche 47,67% de possession de balle en moyenne cette saison en Ligue 1. C’est la 12e plus haute moyenne (le PSG est premier avec 61,67% et Reims est dernier avec 39,85%, alors que Lorient est avant-dernier avec 44,33%). Enfin, il faut noter l’absence de Ferhat pour blessure, alors qu’il est clairement le joueur le plus décisif de cette équipe cette année.

Pour rappel, l’arbitre de la rencontre est Clément Turpin.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nîmes/PSG : Calendrier gênant et équipe possible.

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here