Ogararu est confiant pour Bakker et penser que « l’Ajax doit le regretter »

0
8

George Ogararu, ancien entraîneur des U18 et U21 de l’Ajax d’Amsterdam, a bien connu, Mitchel Bakker, actuel latéral du Paris Saint-Germain âgé de 20 ans arrivé l’été dernier. Interrogé par France Football, l’ancien coach des espoirs de l’équipe néerlandaise, a évoqué les capacités du nouveau latéral parisien à s’imposer dans le championnat de France de Ligue 1.

« C’était facile de travailler avec lui. »

« Mitchel Bakker est un joueur très rapide avec un physique impressionnant. Déjà à l’époque, il était très développé. À 17 ans, il jouait sans problème avec les U21. Je pense qu’il n’aura pas de problème pour s’intégrer à un championnat physique comme la Ligue 1 (…) Il écoute énormément. C’était facile de travailler avec lui, il voulait toujours être meilleur.

Sa signature au PSG ?

Je n’étais pas surpris qu’il signe au PSG parce que c’est un bon joueur. Paris lui a présenté un projet très intéressant et l’Ajax doit le regretter. »

Au-delà d’être fort physiquement, même si c’est une qualité, il faut aussi parvenir à s’imposer dans cet effectif qui compte certains des joueurs les plus techniques en Europe dans ses rangs. Les premiers matchs de Mitchel Bakker, n’ont pas été super convaincants, mais il a su monter en puissance au fil des matchs. Il arrive souvent à ressortir le ballon proprement et affiche une solidité défensive rassurante. Il manque encore un quelque chose dans l’apport offensif, mais le Néerlandais a le temps de progresser. Nul doute que si le PSG a décidé de se pencher sur son dossier et le recruter, c’est qu’il a l’espoir de le voir s’imposer dans cet effectif.

Avec la blessure pour plusieurs mois de Juan Bernat, latéral gauche du PSG de 27 ans, le jeune Bakker aura plus de temps de jeu cette saison. Même si Layvin Kurzawa, âgé de 28 ans, sera le titulaire à ce poste, le jeune latéral néerlandais sera son second et aura donc l’opportunité de jouer davantage. Surtout que Kurzawa est encore suspendu pour quelques rencontres. Il faut qu’il exploite bien le temps de jeu qui lui sera donné pour grandir encore et marquer des points. De quoi gagner petit à petit en importance, même s’il faudra probablement de la patience encore ensuite. Mais il a peut-être un coup à jouer face à Kurzawa.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de Reims/PSG et la colère de Tuchel :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here