Pour Eric Carrière, satisfaire Tuchel «ne doit pas être le problème» du PSG

0
9

Jeudi dernier, Thomas Tuchel, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’était plaint du manque de recrutement du club dans ce mercato estival. Mais c’était sans compter sur le travail de Leonardo, directeur sportif parisien, qui a conclu trois arrivées (Moise Kean, Danilo Pereira et Alessandro Florenzi) dans les dernières heures du mercato. Ces différentes arrivées ont certainement satisfait l’entraîneur parisien, même si pour Éric Carrière, ancien joueur désormais consultant auprès de Canal+, l’avis du coach allemand n’est pas la priorité.

« Le mercato du PSG peut-il satisfaire Tuchel ? J’espère… Mais ça ne doit pas être le problème du club de satisfaire Tuchel. Il faut satisfaire le club d’abord. Car l’entraîneur, dans six mois, il n’est peut-être plus là. Il faut remettre l’entraîneur à sa bonne place, qui est celle d’entraîner les joueurs.

Carrière « Tuchel et Leonardo ne vont pas se réconcilier. »

Tuchel est très bien payé pour entraîner les joueurs du PSG. Il n’est pas payé pour recruter des joueurs. Pour ça, Leonardo est pas mal, c’est le garant économique du projet. Tuchel et Leonardo ne vont pas se réconcilier, et ça ne va pas durer longtemps. Sauf si le PSG gagne la Ligue des Champions. », propos relayés par Foot Radio.

Leonardo est là pour comprendre les manques de cette équipe et les combler. Évidemment qu’il doit y avoir une communication entre le directeur sportif et l’entraîneur, puisque ce dernier est au quotidien avec son effectif et a certaines idées de jeu. Pour qu’un club puisse réellement performant, il faut une vraie entente entre tous les parties, au moins sur le plan professionnel. Si l’équipe n’est pas performante, cela va forcément retomber sur les épaules de l’entraîneur, il est alors logique qu’il demande un groupe cohérent avec son jeu et les objectifs fixés par le club. Mais il doit aussi s’adapter à la situation et à la vie du club.

Thomas Tuchel a réussi à mener son effectif durant le Final 8 de la Ligue des Champions, en atteignant la finale de la Ligue des Champions le 23 août dernier, perdue face au Bayern Munich (0-1). Ce dernier a tout de même prouvé qu’il pouvait pousser le groupe vers la victoire, alors que les circonstances n’étaient pas simples. Ne pas prendre en considération ses requêtes serait clairement un manque de respect par apport au travail qu’il a fourni. Même s’il doit être raisonnable. Il faut surtout une bonne discussion, en évitant de passer par la presse. Ce qui est négatif pour tout le club et positif pour personne.

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here