PSG/Angers – Moulin sait que ce sera « extrêmement difficile » mais garde une part d’espoir

0
8

Stéphane Moulin, entraîneur du SCO d’Angers (8e) depuis juin 2011, a accordé un entretien au site officiel de la Ligue de Football Professionnel. Il a notamment été invité à évoquer le déplacement au Parc des Princes ce vendredi pour affronter le Paris Saint-Germain (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Téléfoot) dans le cadre de la 6e journée de Ligue 1. Loin d’être particulièrement optimiste, le coach angevin rappelle qu’il y a toujours un espoir dans le football.

« Le match tombe au bon moment ?

Il valait mieux les jouer il y a un mois, parce qu’aujourd’hui ils sont redevenus le PSG qu’on connaît et quand ils sont comme ça, on voit les dégâts que ça peut causer. Comme toutes les équipes, même le PSG, quand ils n’ont pas leurs stars, ils sont en difficulté, ils perdent.

Moulin « Quand on va à Paris, on a 5% de chances de gagner. »

Comment se préparer ?

Pour qu’on gagne, on le sait, il faut qu’ils soient dans un très mauvais jour, et qu’on soit dans un très bon jour. On doit voir comment on peut ne pas prendre cinq buts en un quart d’heure et puis après, au fil du match, on voit comment ça se passe. Ce sera extrêmement difficile. Ils ont quand même les meilleurs joueurs du monde, et nous, on a des joueurs qui n’ont jamais joué en Ligue 1 Uber Eats, on va chercher des joueurs en Ligue 2 BKT, on a un jeune de 16 ans qui joue. Mais le foot a ceci de formidable qu’il peut se passer plein de choses qui font que parfois, la logique est bafouée. Quand on va à Paris, on a 5% de chances de gagner. »

Le PSG n’est pas encore au mieux de sa forme, surtout qu’il pourrait encore se renforcer sur la fin du mercato, alors il sera peut-être plus abordable maintenant qu’à un autre moment de la saison. Cependant, on peut facilement comprendre que Moulin ne voit pas non plus un cadeau en affrontant Paris maintenant. On a vu sur les derniers matchs que les Parisiens montent en puissance. Ils ont en plus eu du temps pour se préparer, alors qu’après la trêve d’octobre (qui commence lundi prochain) les matchs vont s’enchaîner avec le retour de la Ligue des Champions.

Maintenant, comme le souligne le coach angevin, son équipe a ses chances. Même si elles sont faibles pour une victoire. La meilleure chose étant de donner le maximum et de s’appliquer pour faire le meilleur match possible. C’est la seule façon d’offrir une belle résistance, de progresser, de sortir sans regret en cas de défaite et d’espérer prendre au moins 1 point si le PSG n’est pas dans un grand soir. Un match de football n’est jamais joué d’avance, la liste de surprises dans l’histoire du football est très longue. C’est un point qui fait que ce sport reste aussi suivi.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de Reims/PSG et la colère de Tuchel :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here