PSG/Bayern – Bernard Tapie défend le PSG et fustige les supporters Marseillais

0
9

Ce dimanche les joueurs du Paris Saint-Germain vont disputer leur première finale de Ligue des Champions et auront la chance de remporter le titre pour leurs 50 ans en battant le Bayern Munich. Cela leur permettrait également de rejoindre l’Olympique de Marseille au rang des lauréats de l’épreuve et cela ne plait guère à leurs . Bernard Tapie, ancien propriétaire du club phocéen et artisan de la rivalité entre les deux clubs dans les années 90 s’est élevé dans Le Parisien pour défendre ses anciens rivaux et fustiger l’attitude des Marseillais.

« Si vous m’aviez laissé, en début de saison, le choix de diriger une équipe pour gagner cette coupe, je n’aurais pas hésité : j’aurais pris ce PSG. Cette équipe a tout pour la remporter. Les marseillais qui souhaitent une défaite du PSG ? Mais c’est ridicule! Déjà, cela n’enlèvera pas notre victoire.

Tapie « j’ai envie que le PSG connaisse le bonheur de l’OM. »

Et aujourd’hui, 80 % des jeunes qui viennent au Stade Vélodrome en parlent car leurs parents leur ont transmis cette histoire. Et c’est magnifique. Les parisiens méritent de vivre, eux aussi, cette aventure afin qu’ils la transmettent ensuite à leurs enfants. C’est un événement extraordinaire que je souhaite à tout le monde de vivre.

C’est comme si vous êtes heureux en mariage depuis des décennies et que vous étiez invités aux noces d’un autre couple. Vous n’allez pas leur souhaiter de divorcer en craignant qu’ils brisent votre couple! C’est débile. Au contraire, on a envie qu’ils soient aussi heureux que vous. Et moi, j’ai envie que le PSG connaisse le bonheur de l’OM. Au contraire, cela va nous permettre de revivre nos émotions »

Il est suffisamment rare qu’un Marseillais prenne la défense du club parisien mais cela mérite tout notre respect. En effet par sa déclaration, Bernard Tapie n’hésite pas à mettre en péril l’amour que lui portent ses depuis 30 ans. Alors certes l’ancien homme politique et d’affaires n’a jamais eu sa langue dans sa poche mais cette fois sa position, des plus intelligentes et respectables, est très risquée de sa part. Si le football peut créer facilement des rivalités entre les clubs, il est encore plus beau quand celles-ci peuvent être transcendées. Sacré « Nanard ».

Retrouvez notre podcast sur la victoire du PSG contre Leipzig et la finale ci-dessous :

 

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here