PSG/Bayern – Mbappé évoque la progression et l’ambition parisienne, ainsi que son propre état d’esprit

0
14

Kylian Mbappé, attaquant de 21 ans du Paris Saint-Germain, était en conférence de presse ce samedi afin d’évoquer la finale de Ligue des Champions 2019-2020 dimanche soir contre le Bayern Munich (coup d’envoi à 21h, diffusion sur RMC Sport et TF1) au Stade de Luz à Lisbonne. L’occasion d’évoquer l’ambition de son équipe, l’envie de marquer l’histoire et sa façon d’aborder cette rencontre.

 Kingsley Coman annonce que le PSG n’est pas dans la cours des grands. Il lui faudra encore 5 à 10 ans pour être certain que le PSG sera dans la cours des grands. Est- ce que tu es d’accord avec son analyse ou tu juges que le PSG  est aujourd’hui dans la cour des grands ?

Chacun a son opinion sur la question. Après c’est vrai que sa réponse est assez fade. La réponse je ne l’ai pas vue. Demain est une bonne occasion pour rentrer dans ce cercle. On a pas besoin de parler, de revendiquer, on connait nos qualités, on connait l’importance du club aux yeux du monde, la croissance qu’il a eue. Les gens parleront pour nous. On est concentré sur demain. Après, si on gagne, on refera des débats.

Quand on est joueur comment est ce que l’on vit les heures qui précède le coup d’envoi? Qu’est ce qu’on fait pendant toutes ces heures avant le match ?

Sur ça je ne suis pas le meilleur exemple. Moi je ne fais rien de spécial, je rigole, je regarde des films, j’appelle des amis. Ce sera une journée très classique pour moi. Je ne pense pas être le meilleur exemple pour répondre, je ne sais pas peut être que les autres font quelque chose, moi je ne fais rien de spécial. Demain ce sera un jour comme un autre jusqu’à 19h30 où il faudra rentrer dans son match, ensuite ce sera vraiment une préparation spéciale.

Ça fait 27 ans qu’un club français n’a pas remporter la Ligue des Champions et 16 ans qu’un club français n’a pas été en finale. Il y a une grande attente en France pour ce trophée. Vous qu’est ce que ça vous fait de pouvoir encore marquer l’histoire deux ans après avoir gagner la coupe du monde ?

C’est exactement la raison de ma venue ici. J’ai toujours dit vouloir marquer l’Histoire de mon pays. Demain c’est une nouvelle occasion. Quand je suis arrivé en 2017, on a connu plusieurs désillusions. Aujourd’hui on est en finale. Ça montre que j’ai rien lâché, qu’on a rien lâché. Ce serait une super récompense de gagner avec un club français, c’était ma mission quand j’ai signé ici. J’ai dit que j’étais venu pour ça. De gagner demain ce serait incroyable. Ce serait un grand accomplissement.

Les finales vous en avez disputé beaucoup dans votre carrière, la plus importante avec la coupe du monde. Est- ce qu’il y a une préparation particulière pour une finale? Comment l’aborder, l’a jouer libéré?

Je pense qu’il faut être assez décontracté bien sur très concentré sur l’objectif parce que c’est une finale. En général lorsque vous êtes trop concentré avant vous refaite le match une fois, deux fois, trois fois, donc voilà. Si ce n’est que Mon avis : il faut être décontracté prendre le jour comme il vient, essayer d’être proche du groupe, être tous ensemble, unis, rigoler et rentrer doucement dans cette finale parce qu’une fois qu’on va rentrer, il faudra plus en sortir.

Une finale ça suffit a marquer l’histoire mais est ce qu’il y a une détermination encore plus forte de se retrouver face a Manuel Neuer un des plus grands gardien de l’histoire du jeu ? Est ce que ça rajoute au coté gigantesque du défi, une part de rêve et de détermination?

Oui bien sur, totalement. Jouer contre Neuer, il est l’un des meilleurs gardiens de l’Histoire du foot. J’ai toujours rêvé de jouer contre les meilleurs. Donc quand tu veux être le meilleur, il faut battre les meilleurs. Demain on aura un gros morceau donc il faudra jouer comme on a toujours joué. Avec une grande détermination bien sûr mai jouer notre jeu car si on en est là c’est parce qu’on aura joué notre jeu.

Que’ce que ça fait de vivre un quart de finale, une demi finale et demain une finale de la Ligue des Champions dans une ambiance de match de district?

Ça reste la plus grande compétition en club même si c’est spécial de jouer en huis clos. On aurait aimé que nos soient là mais je sais qu’ils nous soutiennent d‘où ils sont. Mais ca reste quand même la champion’s league. On voit l’intensité des matchs. Les gens n’ont pas la chance d’écouter mais le fait que ce soit en huis clos on voit aussi toute cette tension qui règne au sein de cette compétition, tout le monde veut gagner. Surtout que c’était un format très spécial. C’est un format dont on va se souvenir. On a été frappé par une tragédie et qu’on va s’en souvenir très longtemps et rester dans l’histoire.

Bonjour, je sais qu’il y a beaucoup de joueur qui ont des rituel? Est- ce que toi tu as des superstitions, des rituels pour te sentir mieux pour les matchs de champion’s league?

Moi je me concentre vraiment au dernier moment. Je pense qu’On n’a pas besoin d’être concentré trop avant. On reste déjà une heure dans le vestiaire avant de sortir à l’échauffement donc tu as le temps de te concentrer. Je me concentre au dernier moment et je n’ai pas de rituel particulier. Moi j’aime être mes amis, être avec le groupe, faire des blagues et après on rentre doucement dans le match.

Physiquement comment tu te sens ? Et le Bayern comment tu le sens et est-ce que tu penses qu’il y a des failles dans cette équipe ?

Plus les jours avancent plus je me sens mieux. Le fait de jouer la demi-finale ça m’a fait beaucoup de bien. J’étais à cran physiquement mais ça m’a fait du bien pour me mettre dans les meilleures conditions possibles pour cette finale de demain et le Bayern c’est une grand équipe mais chaque équipe a ses failles. On sait comment elle va jouer, c’est une équipe qui n’aime pas dénaturer son jeu qui aime imposer son schéma de jeu donc nous on est content de jouer contre une équipe comme ça et on est pressé d’être à demain.

En Allemagne on se pose souvent la question de la relation entre Tuchel et Paris ? Est- ce que l’équipe joue aussi pour l’entraîneur ?

Oui totalement. Les joueurs sont derrière le coach. On a entendu pas mal de choses comme quoi il ne maîtrisait le vestiaire, qu’il ne savait pas gérer des stars, pas faire ceci, cela. La vérité c’est que je pense qu’il réalise la meilleure saison de l’histoire du club. On a remporté tous les trophées possibles, on est en finale de Ligue des Champions. On joue avec des joueurs incroyables, il a réussit à nous mettre tous dans le bon état d’esprit. Après qu’on fait une superbe saison. Après bien sûr il y a  eu des événements qui se sont passés dans la saison, ou bien sûr il y eu des hauts et des bas mais ça arrive à tous les entraîneurs du monde. Après à Paris on le voit un peu plus c’esr tout. C’est vraiment un très bon entraîneur en qui on croit. Et bien sur que demain on jouera aussi pour lui.

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here