PSG/Bayern – Ménès souligne que Paris a été « puni » et que la saison reste très positive

0
12

Pierre Ménès, journaliste de Canal+, est revenu via son blog sur la défaite du Paris Saint-Germain face au Bayern Munich dimanche soir au Stade de Luz à Lisbonne en finale de la Ligue des Champions 2019-2020 (0-1, retrouvez le résumé ici). Une défaite frustrante, puisque Paris a eu des possibilités pour s’imposer mais a été dépassé dans l’efficacité (en plus de la possession de balle). Le chroniqueur a donc donné son point de vue, en constatant les ratés parisiens et sans oublier de rappeler qu’il y a tout de même du positif.

Ménès « C’est une courte défaite qui laisse des regrets par rapport à la maladresse offensive des Parisiens. »

« Je vais commencer ce post avec quelque chose de très basique : la meilleure équipe l’a emporté. Comme on pouvait l’imaginer, dans ce match le PSG a eu trois grosses occasions. Mais il ne les a pas converties. Quand tu as des occasions face au Bayern, il faut les mettre au fond. Sinon, tu es puni. C’est une courte défaite qui laisse des regrets par rapport à la maladresse offensive des Parisiens. Une maladresse qui s’était déjà vue face à l’Atalanta et à un degré moindre contre Leipzig. Et puis, le PSG a été très nettement dominé dans la possession de balle et a trop souvent paniqué dans la relance face au pressing parfaitement coordonné du Bayern.

Du coup, Neymar a touché un nombre famélique de ballons quand Mbappé n’en a touché que 28. Pour mettre en place un jeu offensif cohérent, c’est évidemment trop peu. Dans les commentaires d’après-match, les attaquants du PSG vont être tenus pour responsables de la défaite. Di Maria, malgré quelques éclairs, a été fantomatique dans le jeu. Quant à Mbappé, le seul que je lui fais – mais c’est un très gros reproche – c’est d’avoir raté cette occase énorme en fin de première période. Le reste du match, il n’a jamais joué dans l’axe et il a défendu beaucoup plus qu’on ne l’a jamais vu faire un Ligue 1.

Ménès « cette saison restera réussie. »

Mais évidemment, le symbole de cette équipe, c’est Neymar. Après la demi-finale, j’avais dit que le PSG était quasiment imbattable quand Neymar était au top. Hier soir, il a complètement raté son match. Il n’a quasiment pas touché le ballon en première période et après le repos, il a tout raté. Soit en se mettant trop de pression, soit en s’agaçant de recevoir aussi peu de ballons face au jeu. (…) Même si la déception est immense, la saison avec ce quadruplé et cette courte défaite face à une équipe qui a largement remporté tous ses matchs en LDC cette saison restera réussie. »

Pour la première finale de la Ligue des Champions, le PSG a su afficher un beau visage dès le coup d’envoi, sans se laisser submerger par la pression. En étant plus défensif, Paris a tenu tête au Bayern grâce de beaux efforts, une défense faite en sérénité et quelques beaux contres malgré un Neymar (attaquant de 28 ans) un peu moins inspiré que d’habitude. Il y avait clairement de quoi espérer une victoire à la mi-temps (0-0), même si le Bayern avait aussi montré qu’il a des armes.

Mais les Parisiens, un peu plus dominés en seconde période, n’ont pas trouvé les solutions pour s’imposer. Cela en grande partie à cause d’un grand manque d’efficacité. On peut noter que les deux stars offensives Neymar et Kylian Mbappé (28 et 21 ans) n’étaient malheureusement pas en pleine forme, même s’il ne serait pas juste de mettre la responsabilité de la défaite seulement sur leurs épaules. Il faut maintenant utiliser cette expérience pour grandir encore et ne pas oublier qu’un très beau parcours a été réalisé. Tout n’est pas à jeter, loin de là, même s’il y a indéniablement des améliorations à faire. Comme l’a bien souligné Ander Herrera (31 ans), le PSG a construit du positif cette saison et tout n’est pas à jeter. Il faut apprendre grâce à cette finale et ne pas oublier confiance donnée par le fait d’aller jusqu’à la finale.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de cette finale :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here