PSG/Bayern – Riolo fustige Tuchel, puis souligne les « faillites individuelles » Neymar et Mbappé

0
14

Daniel Riolo est revenu au micro de RMC Sport sur la finale de Ligue des Champions 2019-2020 remportée dimanche soir par le Bayern Munich face au Paris Saint-Germain (0-1, retrouvez le résumé ici). Le journaliste du média sportif a été assez clair : l’équipe allemande a été meilleure, avec le coach parisien Thomas Tuchel qui a fait jouer Paris comme un « petit » et les stars offensives Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans) et Neymar (attaquant de 28 ans) qui n’ont pas été à la hauteur.

« Ce que je retiens d’abord, la supériorité du Bayern, car il n’y a rien à dire sur le résultat final de ce match. Il faut bien reconnaître que cette équipe est bien plus au point que le PSG. Sur le plan des individualités, le Bayern était plus fort tactiquement, physiquement et ils étaient meilleurs sur à peu près tous les postes.

Riolo « quand ton seul schéma tactique c’est de jouer sur Neymar et Mbappé, tu ne vas pas bien loin. »

Pour le PSG c’est une énorme déception, mais qu’il faut relativiser parce que quand tu ne fais pas ce qu’il faut, que tactiquement tu n’es pas au point et que ton entraîneur te fait jouer comme une petite équipe tu ne peux pas gagner. Sur le plan des individualités, quand ton seul schéma tactique c’est de jouer sur Neymar et Mbappé, tu ne vas pas bien loin, surtout que les deux stars, qui sont quand même venues au PSG pour ça, elles n’ont pas le droit de rater une finale. Neymar et Mbappé sont des joueurs avec des transferts colossaux, des salaires astronomiques, et tu n’as pas le droit de rater ta finale. Ce sont aussi des faillites individuelles pour ces deux stars du PSG. »

Le Bayern n’a clairement pas volé sa victoire, avec du beau jeu et de l’efficacité en plus. Des éléments bien sûr importants. Mais Riolo y va sans doute un peu fort, car le PSG n’a pas été loin du tout de s’imposer. Cela s’est joué sur des petits détails. Peut-être que le vécu (11e finale pour Munich, la 1ere pour Paris) a participé à faire la différence. Les Parisiens ont su rivaliser avec leurs adversaires et ont pu y croire. Même si on peut être déçu de voir le PSG oublier son jeu d’abord offensif pour se concentrer sur la défense, cela a failli marcher.

Il y a un côté « petite équipe », avec la défense et le contre, mais ce n’était pas forcément une mauvaise idée face à ce Bayern Munich. Si les attaquants avaient été efficaces, le bilan dressé sur le jeu serait peut-être très différent. Même si on peut admettre que l’on aurait aimé voir le PSG jouer un peu plus, créer un peu plus. Surtout une fois qu’il était mené. Si Neymar et Mbappé avaient été plus en forme, peut-être que cela aurait été le cas. Bien qu’il ne faille pas non plus tout mettre sur leur dos. Un match est rarement aussi simple. Cette finale mérite un peu plus de nuance que de dire que Tuchel a raté son match, ou que les deux stars sont les seuls responsables de l’absence de but.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de cette finale :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here