PSG/Bayern – Tuchel évoque la mentalité, la tactique et certaines clefs de la finale

0
16

Dimanche, en finale de la Ligue des Champions 2019-2020, le Paris Saint-Germain affrontera le Bayern Munich au Stade de Luz à huis clos à Lisbonne (coup d’envoi à 21h, diffusion sur RMC Sport). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer la façon d’aborder le match, la tactique, Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans), et certaines clefs de la rencontre. Retrouvez ici le point sur le groupe..

Tuchel « trouver un bon mix entre jouer libre, être confiant en notre jeu et trouver des situations clefs. »

Quand on doit affronter une équipe qui est invaincue depuis 29 matchs qui a gagné 28 fois sur ces 29 matchs et qui met 3 ou 4 buts par rencontre. Est ce que l’on peut se permettre de vouloir imposer son jeu ou faut il s’adapter à la valeur de cette adversaire ?

C’est toujours les mêmes choses, on a toujours le respect de tous nos joueurs. C’est à mon avis toujours nécessaire de donner les informations de donner des détails à mon équipe et de donner des solutions offensivement et défensivement. Et quand c’est nécessaire d’adapter quelques détails à l’adversaire. Et on va faire la même chose. On a fait ça a chaque match en Ligue des Champions et quelques matchs en Ligue 1 c’est nécessaire pour exploiter les espaces.

Ça va être difficile car Munich a gagné leurs derniers grands matchs. Ils sont très forts avec leurs qualités individuelles, leurs capacités et l’intensité dans leur jeu mais il y a toujours des espaces à trouver il y a toujours des solutions à trouver, ça va être très difficile mais c’est une finale et dans une finale, c’est à mon avis aussi absolument important de trouver un bon mix entre jouer libre, être confiant en notre jeu et trouver des situations clefs.

On peut seulement trouver des situations, des espaces décisifs si nous sommes libres et pour ça on ne s’adapte pas trop, mais on adapte des détails mais une finale ce n’est pas un match pour des grands changements, un ou deux postes mais pas de grandes choses.

Tuchel « C’est une grande finale entre deux fortes équipes et on ne va pas distraire les joueurs. »

Mbappé nous a un peu raconté comment il allait rentrer « tardivement » dans sa concentration pour le match. Comment vous en tant que coach vous allez préparer ce match demain et comment vous allez vous mettre dans votre bulle ?

Je prépare avec l’équipe de la même façon que l’on a préparé Dortmund, l’Atalanta, Leipzig. Ça c’est la façon de préparer. On ne doit pas toujours adapter aux questions, combien de jours on a pour préparer ce match. Ce match là, ce n’était pas trop. Avant cette finale.. Pour ça hier on a montré quelques images pour l’équipe, on a fait un entrainement tactique.

Aujourd’hui, c’est une journée de routine, parce que c’est la même façon qu’avant Leizig par exemple. C’est un test covid, c’est maintenant l’entrainement dans le stade et aujourd’hui on ne va pas faire des choses tactiques c’est plus libre, plus nos principes de jeu pour avoir un bon sentiment, pour profiter de ce dernier entrainement et voilà pour demain, les mêmes choses encore. On a fait deux réunions, et on mange ensemble. Maintenant ce n’est pas le moment pour changer les choses. C’est une grande finale entre deux fortes équipes et on ne va pas distraire les joueurs.

Tuchel « C’est un petit avantage car ils sont habitués. »

Votre adversaire est habitué à jouer la finale de la Ligue des Champions, ça sera sa 11e finale demain. Dans votre effectif vous avez Navas qui en a joué trois, qu’il joue ou non, comment son expérience peut vous aider ?

Je parle beaucoup avec Keylor de cette chose là. On a parlé avant les demi-finales mais on a encore Angel, Ney qui ont gagné cette compétition. J’ai le même avis. Dans cette compétition là, dans la Ligue des Champions c’est un petit avantage pour la Bayern que le club soit habitué aux finales comme ça. Je peux l’accepter mais ce n’est pas un avantage décisif. C’est un petit avantage car ils sont habitués, c’est un grand club et il s’est toujours amélioré. Le club est de plus en plus grand en Europe, c’est incroyable. C’est un grand défi demain, contre un grand Bayern mais nous sommes aussi confiants et on ne pense pas trop à cette chose là. On a le sentiment qu’on a mérité notre place et maintenant c’est le défi de faire un bon match, de bien combattre cette équipe et nous sommes prêts à le faire.

Tuchel « ça va être un travail très dur durant 90 minutes mais nous sommes bien préparés. »

Est-ce que ce sont les meilleurs Bayern que j’ai rencontré ?

Je ne sais pas. Le Bayern que nous avons rencontré avec Pep en finale de Coupe d’Allemagne était extrêmement fort aussi. Les bavarois qu’on a rencontré avec Mayence étaient également extrêmement forts. Avec Hansi Flick ils ont un coach unique, extraordinaire, c’est un mélange super entre jeunes joueurs qui ont faim et qui font partie de la nouvelle génération. Ils veulent laisser leur marque dans ce club et ils ont aussi des joueurs expérimentés qui aimeraient répéter leur victoire en Ligue des Champions.

Donc c’est le plus haut niveau en Europe ça c’est clair mais je n’aime pas trop ces comparaisons. S’ils étaient meilleurs à d’autres époques. Maintenant c’est le niveau le plus haut en Europe dan la compétition la plus difficile en finale. On ne peut pas attendre autre chose qu’on adversaire au plus haut niveau c’est pour ça que demain ça va être un travail très dur durant 90 minutes mais nous sommes bien préparés.

Tuchel « je pense qu’ils vont mettre la même formation. »

Les Bavarois se sont entraînés avec la même formation que contre Lyon est-ce que vous vous attendez quand même a des changements ?

J’attends plus les changements après l’entrainement. Je suis honnête. Avant l’entrainement, je me suis demandé si Pavard joue pour libérer Kimmich pour le milieu mais après avoir vu les images d’aujourd’hui, je ne pense pas que l’entrainement final en Lique des Champions dans le stade est la raison pour mettre de la confusion chez nous. Non c’est un entrainement pour s’améliorer pas pour utiliser 30 minutes pour mettre la confusion chez l’adversaire. Mais mine de rien nous allons préparer les deux possibilités. Nous allons discuter des possibilités mais personnellement je pense qu’ils vont mettre la même formation.

Retrouvez notre podcast sur la victoire du PSG contre Leipzig et la finale ci-dessous :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here