Puma se place en intermédiaire entre Neymar et Alvaro Gonzalez pour une bonne fin, selon AS

0
12

Le Classico dimanche 13 septembre entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille (0-1, 3e journée de Ligue 1) a été tristement tendu, avec notamment l’affaire entre l’attaquant parisien Neymar (28 ans) et le défenseur marseillais Alvaro Gonzalez (30 ans). Le premier a accusé le second de propos racistes et tout le monde tente dorénavant de savoir si c’est fondé ou non. En attendant le verdict de la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel le 30 septembre, les médias continuent d’essayer d’obtenir des certitudes et chaque camp se défend. Alors que des experts mettent le Marseillais en difficulté, Puma voudrait éviter le moindre problème après avoir signé avec le Brésilien il y a peu. Ainsi, d’après AS, la marque sportive qui est un sponsor de l’OM, tente de calmer la situation. 

« Puma s’est placé en intermédiaire pour le Brésilien afin d’essayer de parvenir à un accord avec Álvaro González pour rejeter la procédure d’enquête qui est toujours ouverte. (…) Si Neymar est sanctionné, Puma pourrait subir des pertes historiques, puisque son image subirait une détérioration significative en raison des insultes racistes et homophobes de sa tête d’affiche.

« parvenir à un accord par la médiation et qu’aucun des deux joueurs ne soit sanctionné mercredi. »

Craignant une punition sans précédent dans le football français, la société dirigée par Bjørn Gulden s’est mise au travail pour convaincre Álvaro González que la meilleure chose pour les deux parties est de parvenir à un accord par la médiation et qu’aucun des deux joueurs ne soit sanctionné mercredi. »

Des affirmations qui ne sont pas complètement insensées, puisque cela arrangerait en effet Puma qu’il n’y ait pas une sanction importante ce mercredi. Et il arrive dans le football qu’il y ait ce genre de tentative. Cependant, on reste forcément prudent face aux affirmations de ce journal espagnol, qui n’est pas particulièrement fiable. Sans oublier que la LFP n’a pas vraiment à écouter ce genre d’argument. Il s’agit de savoir s’il faut sanctionner, ce qui dépend de la certitude ou non de mots qui méritent des suspensions. Peu importe le nom ou le sponsor. Même s’il peut toujours y avoir des influences.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast, à propos de la volonté du PSG de recruter les milieux Tiémoué Bakayoko (26 ans, Chelsea) et Marcelo Brozovic (27 ans, Inter Milan) et la suspension d’Angel Di Maria (ailier de 32 ans) pour 4 matchs) :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here