Reims/PSG – Marquinhos est heureux de la victoire même si Paris « peut faire mieux »

0
15

Cette fois-ci, il n’y a plus de question à se poser, le Paris Saint-Germain a définitivement lancé sa saison. Le PSG a en effet remporté le match de clôture de la 5ème journée de Ligue 1 contre Reims en déplacement au Stade Auguste-Delaune 0-2, doublé de Mauro Icardi (buteur de 27 ans) aux 9ème et 62ème minutes (retrouvez le résumé ici). Le club parisien repasse ainsi dans la première moitié de tableau (7ème), devant son rival phocéen, et à seulement 4 points de son siège de leader. A la fin de cette belle rencontre, le défenseur brésilien et capitaine du club parisien, Marquinhos, défenseur central/milieu et capitaine de 26 ans, s’est exprimé au micro de Téléfoot et a loué les qualités collectives et offensives de son équipe après ce match plein.

Marquinhos « Il y a des échéances importantes qui arrivent il faut être prêt. »

Match maîtrisé, 2-0, des buts d’Icardi, c’est bon pour le moment ?

C’est vrai, une victoire avec 2 buts d’un attaquant qu’il fallait qu’il marque, c’est très bien pour la confiance. On a joué avec une équipe très offensive. Il fallait que tout le monde se donne la main pour s’aider quand on perd le ballon, être bien placé pour faire le pressing. C’est aussi un moment pour faire des tests. Il y a des échéances importantes qui arrivent il faut être prêt.

Bon pour la confiance de ne pas prendre de but ?

Oui, c’est sûr. Cela montre que le travail collectif est bien fait. Le coach nous montre comment faire le pressing haut. Je pense que l’équipe est bien, elle monte en puissance. Ce n’est que le début de saison, on peut faire mieux. Mais c’est important de gagner déjà.

Marquinhos « il fallait jouer très haut. »

Je voulais presser ou marquer ?

Les deux (rires). On avait une équipe très offensive, alors il fallait jouer très haut pour que les attaquants ne descendent pas trop bas. Si on avait à faire un bon pressing, on rester haut. Par moments, on a aussi dû conduire un peu le ballon pour casser des lignes. »

Comme souvent, on a pu voir le nouveau capitaine essayer d’apporter le surnombre en attaque et le PSG finit son match avec des statistiques plus qu’honorables. Avec 21 tirs dont 7 cadrés, le club parisien a plus que dénombrer ses qualités offensives avec enfin la possibilité d’aligner dès le coup d’envoi, Neymar, Mbappé, Icardi et Di Maria. Muet depuis plusieurs rencontres, le buteur argentin Mauro Icardi a enfin ouvert son compteur pour cette saison, et avec ce déclic il devrait pouvoir recommencer à les enfiler.

On n’oubliera pas de noter également la bonne prestation défensive, l’équipe entraînée par Thomas Tuchel enchaînant un 3 clean-sheet d’affilé. Avec une défense très haute ce soir, les Parisiens ont constamment tenté d’apporter le danger devant les cages de Rajkovic et ont permis à leur gardien de passer une soirée plutôt tranquille. En revanche, à la moindre sollicitation, le portier costaricien a montré toute l’étendue de son talent et est définitivement plus que rassurant en tant que dernier rempart.

Nombreux étaient ceux qui se posaient des questions sur les envies du vestiaire Rouge et Bleu, ils ont apporté ce soir une réponse de plus et des belles sur le terrain. En réglant encore un peu plus la mire dans le dernier geste et dans la récupération, les pensionnaires du Parc des Princes devraient ainsi pouvoir récupérer le fauteuil de leader prochainement.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast, à propos de la volonté du PSG de recruter les milieux Tiémoué Bakayoko (26 ans, Chelsea) et Marcelo Brozovic (27 ans, Inter Milan) et la suspension d’Angel Di Maria (ailier de 32 ans) pour 4 matchs) :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here