Revue de presse PSG : Angers, Leonardo, Tuchel, notes…

0
9

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce samedi 3 octobre 2020, lendemain de victoire 6-1 contre le Angers SCO au Parc des Princes (buts de Florenzi, Neymar x2, Draxler, Gueye, Mbappé).

“Les hommes de Stéphane Moulin se sont inclinés 6 buts à 1 face au Paris Saint-Germain. Malgré des bonnes intentions, ils n’ont pas su résister à la maîtrise et au talent des Parisiens. Les hommes de Tuchel signent leur 4e victoire de rang et remontent au classement”, observe Ouest France.

“Le PSG express a cette fois-ci atteint sa vitesse de croisière”, commente Le Parisien. “Avec quatre victoires en quatre matches, 12 buts inscrits et un seul encaissé, Paris marche de nouveau sur la L1. Comme le souligne Moulin, Paris “retrouve ses véritables individualités offensives et démontre tout son talent.” L’entraîneur angevin pense en premier lieu à Neymar, influent comme rarement sur le jeu parisien. […] Une soirée qui confirme également la montée en puissance de Draxler. Elle a aussi mis en lumière le paradoxe Florenzi : un atout offensif évident avec des largesses défensives. […] Pour Paris le danger risque de venir des côtés, surtout si à gauche, Bakker ne hausse pas rapidement son niveau. Des failles que pourrait exploiter Manchester United le 20 octobre pour le premier rendez-vous européen de la saison. Les Reds Devils sont cependant déjà prévenus. Le PSG est d’ores et déjà lancé à pleine vitesse. Il sera risqué de se trouver sur son passage.”

  • Les notes du Parisien : Navas 5.5 / Florenzi 7 / Marquinhos 6 / Kimpembe 6.5 / Bakker 4.5 / Paredes 5 / Verratti 5.5 / Draxler 6.5 / Neymar 8 / Mbappé 7 / Icardi 5
  • Les notes de L’Equipe : Navas 5 / Florenzi 7 / Marquinhos 5 / Kimpembe 6 / Bakker 5 / Paredes 5 / Verratti 7 / Draxler 7 / Neymar 7 / Mbappé 6 / Icardi 4

“Que Leonardo déniche une ou deux recrues d’ici à lundi, minuit, ou pas, ne changera pas grand-chose à l’affaire : avec cet effectif, le PSG devrait être en mesure de conserver son titre de champion sans avoir trop à souffrir, commente L’Equipe. “Le PSG n’affrontera pas tous les jours un adversaire qui ouvre autant les vannes et se montre aussi peu agressif qu’Angers, mais il a montré, à l’échelle nationale, que dès qu’il décidait d’accélérer, pas grand monde n’était en mesure de lui résister. […] Mais lorsque l’opposition se durcira, que les terrains seront un peu plus gras, les corps un peu plus exposés aux blessures, le PSG sera-t-il suffisamment armé, en nombre et en qualité, pour répondre à tous ces défis  ? […] Tuchel et Leonardo n’hésitent même plus à afficher leurs différends. Ils se parlent en direct, promis, juré, mais ils préfèrent, en ce moment, se parler par médias interposés et s’envoyer des exocets (voir ci dessous). En gros, Leo invite Tuchel à partir avant la fin de son contrat (2021) s’il est aussi mécontent qu’il le dit. […] Leonardo n’a pas dit s’il recruterait un, deux, trois ou aucun joueur d’ici à lundi. Il dit, lui-même, ne pas savoir. Il a aussi rappelé que le PSG devait respecter des contraintes économiques nouvelles. Hier soir, en tout cas, il semblait tout à fait disposé à perdre un entraîneur à défaut de recruter de nouveaux joueurs.”

“On cherche des possibilités. On n’a pas aimé la déclaration de Tuchel. Le club n’a pas aimé, moi je n’ai pas aimé personnellement. Je pense qu’il faut comprendre le moment qu’on vit tous. Il y a vraiment des situations très graves. Ne pas comprendre cette situation… on n’a pas aimé. Après on va voir en interne comment on fait. Mais là, c’est très clair. Si quelqu’un n’est pas content, c’est facile, on parle, il n’y a aucun souci. Mais si on décide de rester, on doit respecter la politique sportive, les règles internes et le moment dans lequel se trouve le club. Là, c’est une question qu’on n’a pas appréciée. C’est une question de forme. Après, on va voir. Mais l’important, pour rester dans ce club, c’est qu’on doit être content, avec l’envie de souffrir pour ce club, l’envie de sacrifice, même si on vit un moment compliqué.”

Leonardo en réponse à Thomas Tuchel qui s’était plaint de l’effectif

LE DESSIN DE SOULCIE DANS L’EQUIPE

Source : canal-supporters.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here