Revue de presse PSG : Bilan du mercato, Rafinha, handball…

0
11

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce mercredi 7 octobre 2020. Jour de premier bilan pour le mercato après trois signatures dans les 48 dernières heures : Moise Kean, Danilo Pereira, et Rafinha.

“En doublant tous les postes, Leonardo, malin et créatif, a offert à Tuchel un effectif riche mais qui perd un peu en qualité et en expérience”, juge L’Equipe qui donne un 13/20 au mercato du PSG. “Les deux recrues les plus attendues sont Florenzi et Danilo Pereira parce qu’elles doivent devenir des titulaires à part entière. C’est déjà le cas de l’Italien dont les qualités offensives ont vite été mises en avant. Mais un doute entoure ses capacités défensives. Danilo Pereira apparaît comme le meilleur coup. Capitaine du FC Porto, joueur solide, très professionnel, l’international portugais offre, par son gabarit (1,88 m), un profil qui faisait défaut à l’entrejeu parisien. Que ce soit à trois ou à deux au milieu, il devrait être un bon complément à Verratti. Rafinha vient densifier le poste de milieu relayeur créatif aux côtés d’Herrera, Paredes, Gueye et aussi Draxler. Même si la signature de Rafinha ne semblait pas s’imposer, il représente une opportunité de marché : il n’a rien coûté. Son recrutement prépare-t-il le transfert cet hiver d’un de ses quatre compères du milieu disposant d’une cote en Europe ? Peut-être bien et ce ne serait pas stupide de la part de Leonardo. Reste l’attaquant italien Moise Kean (20  ans), dont le talent n’est pas contesté mais qui apparaît comme un pari. Offensivement, le PSG a perdu deux joueurs et n’en a recruté qu’un.”

“Avec plusieurs départs marquants et des arrivées peu coûteuses, hormis le transfert définitif d’Icardi, le PSG a réalisé un mercato atypique, observe Le Parisien. “Il est particulièrement difficile de savoir si Paris a “la même qualité de joueurs” et “peut demander les mêmes objectifs” que la saison dernière, pour paraphraser les inquiétudes de Tuchel la semaine dernière.” Le journal francilien rappelle que Rafinha (27 ans) est un joueur qui a connu des blessures importantes : “En septembre 2015, Rafinha est victime d’une rupture du ligament croisé antérieur droit. Les genoux sont maudits chez lui : il manque près de huit mois en 2017 pour une opération d’un ménisque et subit une autre rupture du ligament croisé antérieur, à gauche, à l’automne 2018. Au milieu de ces coups du sort, Rafinha devient champion olympique avec le Brésil aux côtés de son ami Neymar. Prêté à l’Inter ou à Vigo, Rafinha n’a pas réussi à s’imposer au Barça. Le défi PSG se présente à lui.”

L’EQUIPE-TYPE VUE PAR LE PARISIEN

Enfin, en handball, “les Parisiens ont frappé fort à Saint-Raphaël (37-23), hier. Un cavalier seul facilité par une défense étouffante (10 buts encaissés en première période) et une grande rigueur dans les phases de construction”, commente L’Equipe. “Avec 37 buts inscrits, le PSG semble s’être régénéré.” Le Parisien rappelle que Saint-Raphaël est la dernière équipe à avoir battu le PSG (en mai de l’année dernière). “Après trois journées, Paris est le seul club à faire le plein, en attendant Nîmes et Nantes qui jouent ce mercredi.”

Source : canal-supporters.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here