Revue de presse PSG : Lens, Leonardo vs FFF, Bulka, Draxler, Guendouzi

0
5

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce jeudi 10 septembre 2020, jour de match de la 2e journée de Ligue 1 à Lens (21h/Canal Plus) sans sept joueurs majeurs (Navas, Marquinhos, Paredes, Icardi, Di Maria, Neymar, Mbappé) positifs au Covid-19.

Lens-PSG

Décimé par la Covid-19, le club parisien retrouve la L1 avec une équipe bis ce soir à Lens, constate l’AFP. Entre les joueurs en quarantaine et les internationaux retenus avec leur sélection, Tuchel ne dirigeait que 11 joueurs à l’entraînement lundi au Camp des Loges. […] Résultat, le premier match en Ligue 1 des Lensois dans leur stade Bollaert Delelis depuis neuf ans s’annonce moins spectaculaire que prévu. Sur le terrain et en tribunes, où, jauge de 5.000 spectateurs oblige, l’ambiance bouillante qui fait la réputation des Sang et Or ne sera pas au rendez-vous. Mais ce que les Lensois perdent en spectacle, ils peuvent le gagner en points sonnants et trébuchants.

“Le groupe parisien qui se déplace dans le nord renverrait presque au monde d’avant-hier, au PSG première version qatarienne qui évoluait sous les ordres de Kombouaré. Avec Bulka dans le but, Gueye, Sarabia ou Kalimuendo sur la pelouse de Bollaert, on aura presque l’impression de faire un saut de 9 ans en arrière”, écrit L’Equipe. “S’il se déclare “curieux” de ce début de Championnat “spécial ” qui se présente comme un “autre défi ”, Tuchel ouvre déjà un parapluie. “ Il ne faut pas trop attendre de nous, prévient l’Allemand. On a fait des bons entraînements mais avec un petit groupe.” Concernant le PSG-OM à suivre dimanche, “pour les premiers cas détectés positifs comme Neymar, Di Maria ou Paredes, les retours ne seront pas précipités.”

Le Parisien s’amuse de voir ce soir “un coach en béquilles aux commandes d’un effectif claudiquant…” et parle d’ “Ibizavirus”. Et on lit : “Ce soir, Tuchel saura si l’élan lisboète s’en est allé. Si ce Paname rajeuni par des minots comme Bulka (20 ans) et Kalimuendo (18 ans) ou piloté par un revenant (Jesé) marche sur une jambe dès lors que ses stars se dérobent. Ou si, même bancal, Paris garde toujours l’équilibre.”

Bulka

Entre Keylor Navas (positif au Covid-19), Sergio Rico pas qualifié (pour ce match reporté du 29  août, date à laquelle l’espagnol n’était pas sous contrat), Alphonse Areola parti à Fulham (prêt avec option d’achat), Thomas Tuchel doit choisir entre Marcin Bulka et Garissone Innocent (20  ans tous les deux). Logiquement c’est le Polonais (n°3) sous contrat jusqu’en juin 2021 qui va jouer dans la cage un an après son seul match en Ligue 1 (avec clean sheet), à Metz (0-2). “Ce qui lui manque, explique Lollichon sur Bulka dans Le Parisien, c’est le temps de jeu. Il progresse forcément aux côtés de l’équipe mais le temps de jeu réel est plus important.” Et le journal francilien pose cette question : “Pourrait-il être prêté ? La question reste à ce jour sans réponse pour ce joueur en fin de contrat en juin prochain. Bulka se voit bien rester au PSG, où il se plaît dans ce vestiaire de stars. Plus ennuyeux, il a été impliqué fin mai dans un accident de la route en Pologne Le jeune homme a plaidé coupable et attend désormais la décision du parquet, qui devrait se limiter à une importante amende.” De son côté L’Equipe évoque quelques pistes pour le gardien polonais : “Montpellier et Nice s’étaient ainsi renseignés sur Bulka, qui a toujours la cote en Angleterre, où il a passé trois ans chez les jeunes de Chelsea. Le Genoa a aussi été évoqué par son agent.”

Matteo Guendouzi

“La piste menant au milieu d’Arsenal a été réactivée par le PSG, disposé à mettre Draxler dans la balance, explique L’Equipe. Il satisfait aux critères des joueurs formés localement pour la liste UEFA. Il est dans une impasse sportive à Arsenal. […] On le sait, la priorité de Draxler est d’aller au bout de son contrat à Paris. Mais un club comme Arsenal possède un standing et des ressources susceptibles, peut-être, de le convaincre de rejoindre un nouveau challenge.”

Leonardo

“Le directeur sportif se souvient que la FFF l’a empêché de s’installer sur le banc du PSG, en 2013. Alors dès qu’il le peut, il lâche les coups”, affirme Damien Degorre dans L’Equipe. “Le Graët apprécie plutôt le Brésilien […] Leonardo prend souvent soin, publiquement, d’éviter d’écorner le Breton. Il préfère taper sur l’institution, celle qui l’a bridé. […] Lundi, il s’en est de nouveau pris à la FFF, déplorant avoir appris par la presse que Mbappé était positif au Covid. Il est légitime que Leonardo ait été agacé de découvrir l’information par voie de presse mais il aurait pu, aussi, déplorer que son attaquant ou son entourage n’ait pas pensé à le prévenir, non plus.

Source : canal-supporters.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here