Revue de presse PSG : Leonardo, Tuchel, Messi, Tonietto, Thiago Silva, Emery…

0
9

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 31 août 2020 dans la presse hexagonale : Thiago Silva (bientôt 36 ans) qui s’est engagé vendredi avec Chelsea pour une saison (plus une autre en option), mais qui aurait pu prolonger à Paris, sur le fil. Paulo Tonietto, son agent, le confirme dans L’Equipe.

Thiago Silva “n’espérait plus car Leonardo lui a annoncé il y a deux mois qu’il ne souhaitait pas le prolonger. Mais mardi dernier, Leonardo a appelé Thiago et a évoqué la possibilité qu’il reste un an de plus au PSG. Thiago s’était déjà mis d’accord avec Chelsea, il ne pouvait pas faire marche arrière, explique Tonietto. Dans un club, le directeur sportif et l’entraîneur doivent marcher ensemble. Ce n’était pas le cas. Tuchel a toujours voulu garder Thiago. Celui qui ne voulait pas, c’est Leonardo, et c’est lui qui a le pouvoir. Thiago ne voyait pas comment il aurait pu accepter la proposition de Leonardo vu ce qu’il lui avait dit deux mois plus tôt. Cela aurait été humiliant. […] On n’a jamais parlé d’argent ni de durée de contrat. Jamais. Leonardo a simplement dit qu’il ne comptait plus sur lui.”

Au passage, Unai Emery se fait laminer par l’agent de Thiago Silva : “Le PSG a perdu deux ans le jour où il l’a recruté. Son problème est qu’il a du mal à manager les stars. […] C’est un bon coach pour jouer la Ligue Europa, pas la Ligue des champions. Le costume était trop grand pour lui. […] Le premier responsable de la remontada, c’est Emery. […] Il a été un terrible entraîneur pour le PSG. S’il y avait eu un coach d’une autre trempe pendant ces deux ans, le PSG aurait déjà remporté la C1.”

“Thiago Silva, mercato, vacances des joueurs, choix sportifs : des désaccords apparaissent entre Tuchel et Leonardo, au sortir d’un Final 8 où ils se sont serré les coudes”, écrit Le Parisien. “Leonardo attend probablement autre chose d’un entraîneur, mais il est très terre à terre, explique une source proche du groupe. Le PSG est loin de l’époque où il pouvait dépenser des millions pour se séparer d’un entraîneur, surtout dans la période post-Covid.” En résumé, Leonardo est revenu au PSG pour y imposer sa patte et veut le façonner à sa guise. Tuchel, de son côté, se sent renforcé par le parcours en C1 mais se sait surveillé à un an de la fin de son contrat. Dans ce contexte, il entend faire valoir ses idées. Leonardo a gardé le silence depuis la finale. Certains joueurs, eux, ont regretté en privé la gestion tactique de la rencontre et les changements effectués. […] Le conflit entre Leonardo et certains cadres après les anniversaires l’a obligé à assouplir quelque peu certaines positions. Il a notamment laissé Tuchel accorder plus d’une semaine à ses joueurs qui en ont profité pour s’envoler massivement vers Ibiza.

Enfin, au sujet de Lionel Messi, qui ne s’est pas présenté hier matin à la convocation du FC Barcelone pour un dépistage Covid, il n’ira pas non plus ce lundi à l’entraînement, puisqu’il s’estime contractuellement libre. “La décision de Messi ouvre désormais deux possibilités, alors que Manchester City est le grand favori pour l’accueillir si son départ se confirme, malgré des contacts avec des acteurs du PSG, commente Le Parisien. Si Messi pense pouvoir signer librement dans un club, la Liga l’a clairement désavoué. S’il s’entête, cela ouvrirait une procédure pour obtenir un certificat international de transfert temporaire. Charge ensuite à la Fifa de trancher le litige. Le Barça peut aussi se faire à l’idée d’un départ et négocier un transfert.”

Source : canal-supporters.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here