Revue de presse PSG : Leonardo vs Tuchel, Cavani, Brozovic, mercato…

0
12

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 4 octobre 2020 dans la presse hexagonale. Après avoir mis leurs différends sur la place publique, Thomas Tuchel et Leonardo peuvent cueillir les fruits médiatiques.

“Vexé d’être mis en cause publiquement, Leonardo s’en est expliqué avec Tuchel avant le match contre Angers.  Une vive discussion qu’il a décidé de prolonger face aux micros. Avec l’accord d’Al-Khelaïfi”, rapporte Le Parisien. “Le président du PSG a très peu apprécié l’étalage public de ces dissensions internes. Leonardo a donc été envoyé en première ligne pour réaffirmer son autorité sur la politique sportive et rappeler le devoir de loyauté réclamé à chaque employé. […] Difficile de faire partir le coach (un coût entre 10 et 15M€) qui garde la main sur le vestiaire. Les joueurs, et notamment les influents Neymar, Mbappé, Navas ou Marquinhos, penchent davantage en faveur de leur entraîneur. […] Une situation qui pousse pour le moment au statu quo, même si ce n’est pas un blanc-seing pour Tuchel. L’Allemand s’est placé de lui-même sur un siège éjectable dont on ne sait pas par qui et quand le bouton peut être actionné. Leonardo, de son côté, a jusqu’à lundi pour activer tous ses réseaux et prouver à son entraîneur qu’il a eu tort de parler trop vite. A moins qu’il ne se lasse de cette situation. Si son départ n’est pas une option envisagée au sommet du club, rien ne dit qu’il ne serait pas capable de claquer la porte. La cohabitation entre Leonardo et Tuchel jusqu’à la fin de la saison paraît inimaginable. Mais s’il ne devait en rester qu’un, difficile encore d’en connaître l’identité.”

Selon les informations du journal francilien, le PSG estime possible un lot de deux arrivées d’ici lundi soir, dont un milieu de terrain en prêt qui ne sera pas Bakayoko, Brozovic, Aouar ou Alli. Au niveau des départs, Arnaud Kalimuendo (18 ans), qui n’entre pas dans la rotation effectuée par Thomas Tuchel, pourrait être prêté à Lens ou Brest.

Du côté de L’Equipe, on affirme que Thomas Tuchel “a compris qu’il ne prolongerait pas son contrat qui expire en  2021. Il n’a donc plus grand-chose à perdre. Il estime, à juste titre, que son effectif est moins riche que la saison passée. Puisque les différents messages qu’il a fait passer ces dernières semaines n’ont pas atteint son objectif, il sort l’artillerie lourde, quitte à outrepasser les règlements internes. […] Pourquoi démissionnerait-il  ?, insiste-t-on dans l’entourage de Tuchel. Tout ce qu’il a fait est de demander des joueurs plutôt que d’en voir 5 ou 6 partir.  […] L’histoire du football contemporain montre, par ailleurs, que des clashs entre un entraîneur et sa direction ne sont pas nécessairement un obstacle incontournable à la poursuite de leur collaboration. Mais l’image est un domaine qui tient particulièrement à cœur de l’actionnaire qatarien. “Ça, ils n’aiment pas du tout à Doha. Avec le Qatar, il ne faut pas un bruit. Si ça continue, ils devront se séparer de l’un des deux. La sortie de Tuchel n’a été que modérément appréciée parce qu’il critiquait le club, pas Leonardo nommément. Quant à Leo, Doha n’est pas du tout content de la gestion du mercato. ” Très discret depuis le début de saison, Al-Khelaïfi pourrait siffler la fin de la récréation. Comme un dernier avertissement.

“Leonardo et le PSG ont moins de 48  heures pour renforcer l’effectif, avec un milieu de terrain comme priorité, avant un attaquant ou un défenseur central”, ajoute le quotidien sportif qui cite le nom de Marcelo Brozovic de l’Inter (27 ans, sous contrat jusqu’en 2022). “Le club lombard ne s’opposerait pas à son départ mais souhaite une vente (20 M€), un écueil pour Paris. Reste que Leonardo dispose de bonnes relations avec ses homologues interistes. Pourraient-elles lui permettre d’obtenir un prêt avec une option quasi automatique ? À voir. Même si le dossier ne s’annonce pas facile à conclure, du côté de l’Inter, on n’excluait pas hier qu’il puisse aboutir. De sources italiennes, Brozovic demanderait 6 M€ de salaire net. […] La piste menant à Bakayoko semble s’être refroidie, le joueur étant annoncé à Naples.”

Libre de tout contrat depuis le 30 juin dernier, l’avenir d’Edinson Cavani devrait s’écrire du côté de la Premier League. Après avoir été annoncé dans de nombreux clubs européens (Benfica, Atlético de Madrid), l’ancien buteur du PSG (2013-2020) va prochainement s’engager avec Manchester United, d’après les informations d’ESPN et confirmées par RMC Sport et L’Equipe. Edi Cavani va passer des examens médicaux ce dimanche. Il devrait parapher un contrat de deux saisons avec une option d’un an à la discrétion du club. Le Matador “viendra défier le PSG au Parc des Princes le 20 octobre, en C1”, constate le journal sportif.

Source : canal-supporters.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here