Revue de presse PSG : Tuchel, le pourquoi des blessures, Kehrer vers l’opération

0
7

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce lundi 9 novembre 2020 alors que débute une parenthèse internationale et que les têtes parisiennes sont aux matches contre Leipzig (24 novembre), Manchester United (2 décembre) et Istanbul Basaksehir (8 décembre). Avec normalement des retours de Neymar, Mbappé, Kimpembe, Icardi, Verratti, Sarabia et Draxler durant la quinzaine.

“Entre la cascade de blessures et la situation délicate en C1, la fenêtre internationale va permettre au PSG de souffler, avant 15 jours cruciaux”, pense L’Equipe. “Superstitieux s’abstenir : hier, ils étaient 13 diminués ou à l’infirmerie. Les quatre joueurs touchés contre Rennes (Gueye, Kehrer, Florenzi et Kean) sont venus s’ajouter à une interminable liste où se côtoient blessures longue durée (Bernat, pas attendu avant mars) et pépins, plus (Icardi, Verratti…) ou moins (Neymar, Mbappé, Sarabia…) sérieux. Le calendrier depuis la reprise, sans temps mort, est pointé du doigt mais le club réfléchit aussi à sa préparation physique, un domaine où il s’interroge depuis des années, alors que les blessures musculaires sont légion. […] Le plus inquiétant est que certains sont déjà récidivistes, à l’image de Verratti, Kehrer ou Gueye, avec le danger de tomber dans un cercle sans fin. Kehrer devrait ainsi manquer quelques mois (il va probablement être opéré d’une pubalgie), tandis que le Sénégalais vient de voir ses ischios gauches lâcher, trois semaines après une alerte aux ischios droits. Pour Kean (contusion au genou droit) et Florenzi (fatigue musculaire), quelques jours de repos devraient suffire.

Thomas Tuchel “s’est retrouvé en première ligne ces dernières semaines”, ajoute le journal sportif. “Le débat a vite bifurqué sur son avenir dans la capitale. Y compris au sein de son propre vestiaire où les joueurs évoquaient ouvertement entre eux, il y a quelques jours, l’hypothèse d’un changement de coach imminent… A priori, ce n’est pas d’actualité même si les décisions de Doha sont imprévisibles. En revanche, cette trêve devait être l’occasion pour le club de faire un point. Il est notamment prévu d’évoquer la question des blessures à répétition. Il était également prévu d’aborder la situation de Tuchel mais est-ce toujours d’actualité ? Une prolongation semble aujourd’hui improbable vu le crédit dont il jouit auprès de Leonardo. Même si c’est Doha qui tranchera, Tuchel ne se fait d’ailleurs aucune illusion. En privé, il ne cache pas qu’il a compris depuis longtemps que son avenir se situe ailleurs qu’à Paris. Il n’entend pas rater sa sortie pour autant.”

“Dix joueurs de l’effectif du PSG pointent désormais à l’infirmerie. Une situation inquiétante”, constate Le Parisien qui propose l’avis d’un spécialiste : “Pour avoir une bonne lecture de la chose, il faut comparer la situation du PSG avec celle des autres clubs qui ont participé au Final 8. Je ne suis pas certain que le Bayern ait autant de mecs sur le carreau. Il y en a deux, trois. Pas dix. Pareil à Leipzig, Lyon ou Manchester City. Il faut donc se poser les bonnes questions. Parce que, là, ça fait quand même deux ans qu’ils ont beaucoup de blessés. Il y a sans doute un problème de fond. Peut-être faudrait-il regarder les terrains d’entraînement ? Il y a eu une réorganisation du staff médical en juin. Mais j’ai l’impression qu’ils n’ont pas encore trouvé la bonne méthode de fonctionnement. Tuchel ne peut pas dire qu’il n’a pas un effectif suffisant pour jouer en L1. Le truc, c’est qu’il aurait peut-être dû se servir des premiers mois pour, en gros, faire deux équipes. Parce qu’il n’a pas découvert le calendrier au dernier moment. Il savait comment ça allait se passer. S’il sait que ses mecs sont cramés, il ne faut pas que ça devienne une excuse.”

Source : canal-supporters.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here