Rothen déplore l’attitude de Di Maria « c’est épouvantable »

0
12

Les suites des incidents du match entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille le 13 septembre (0-1, 3e journée de Ligue 1) continuent d’alimenter les débats. En effet, mercredi c’est Angel Di Maria (ailier parisien de 32 ans) qui s’est vu infliger une suspension de 4 matchs fermes à la suite de son crachat en direction d’Alvaro Gonzalez (défenseur central marseillais de 30 ans). Jérôme Rothen, ancien milieu parisien aujourd’hui consultant sur RMC Sport, n’a pas hésité à tacler l’Argentin pour ce geste.

Rothen « Le crachat de Di Maria, ce n’est pas possible »

« Il y a des insultes, dont certaines à caractères racistes, ce qui n’est pas possible. Les insultes, cela arrive sur les terrains, c’est comme ça. Mais le racisme, ce n’est pas acceptable. Tout le monde ne réagit pas comme Neymar, certains attendent des explications après la rencontre. Ensuite, on verra s’il y a une preuve ou non.

Après, il y a ces insultes, mais il y a aussi des actes et des gestes. Le crachat de Di Maria, ce n’est pas possible. Comme la claque de Neymar, ce n’est pas possible. Un crachat vers l’adversaire qu’il le touche ou pas, il faut arrêter de dire qu’il n’a pas voulu viser, c’est l’intention. Ce n’est pas possible. En terme d’image, et encore plus quelqu’un comme Di Maria, un joueur du PSG, c’est épouvantable. »

Le crachat de Di Maria est un geste condamnable et qui n’a rien a faire sur un terrain de football. C’est indéniable. Le joueur a un peu craqué face à la tension, et des provocations. Álvaro González est au centre de toute cette histoire. Il semblerait que le joueur marseillais ait beaucoup participé à la colère des Parisiens. Il est d’ailleurs attendu en commission de discipline le 30 septembre prochain afin de répondre sur les insultes racistes qu’il aurait proférées à son rival parisien (Neymar attaquant de 28 ans).

Si cela n’excuse évidemment pas Di Maria, il y a de quoi envisager une certaine colère. C’est aussi à prendre en compte (d’où ses 4 matchs de suspension alors qu’il risquait plus pour son geste). D’autant que l’Argentin n’est pas un habitué des commissions de discipline. Mais le geste reste inexcusable car c’est un professionnel et au final c’est l’image du club qui est écornée. Quand on sait que le PSG est la cible récurrente des médias, cette affaire est « du pain béni » pour eux.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast, à propos de la volonté du PSG de recruter les milieux Tiémoué Bakayoko (26 ans, Chelsea) et Marcelo Brozovic (27 ans, Inter Milan) et la suspension d’Angel Di Maria (ailier de 32 ans) pour 4 matchs) :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here