Sa relation avec Tuchel, le mercato, la Champions League, le Covid…Leonardo se confie au CFC

0
9

Sa parole est rare. Leonardo était l’invité exceptionnel du Canal Football Club ce dimanche soir. Le directeur sportif du PSG a évoqué l’actualité du club de la capitale, les cas de Covid-19 au sein de l’effectif, le Final 8 de la Ligue des Champions et la défaite en finale contre le Bayern, le mercato, la saison à venir. Morceaux choisis.

Son silence après la finale de la Ligue des Champions

Je pense que ce n’était pas le moment. Tout marchait très bien dans un esprit très positif. Je n’avais pas besoin de parler. On a beaucoup parlé en interne et c’était positif.

Quand on a gagné les titres, je n’ai pas senti de l’émotion même dans les médias, même si c’était une saison particulière avec le Covid-19. […]Le contexte ne nous aide pas. Les institutions ne nous aident pas aussi. Il y a une interprétation négative des choses. Après la finale de la Champions League, il y a eu encore des choses négatives comme ma soi-disant mauvaise entente avec le coach, le Covid. Toutes les équipes sont touchées par le Covid mais on a l’impression que c’est nous qui l’avons créé et quand c’est nous, il y a un scandale.

Les joueurs touchés par le Covid-19

Ce sont des joueurs qui sont en famille avec femme et enfant. Même Neymar, qui n’est pas marié était avec son fils et son père. Je suis d’accord, je ne suis pas trop fan d’Instagram. Je suis d’une autre génération. Ça montre une image qui ne représente pas la réalité. Pour moi, le début de ça, c’est d’organiser la première journée le même jour de la finale de la Ligue des Champions. Après notre victoire en Coupe de la Ligue, la promotion a été faite sur la première journée de Ligue 1 et non sur le Final 8 de la Ligue des Champions. C’est incompréhensible. […]Quatre joueurs avant la finale on parlait de décaler le match (Lens, ndlr), ce n’est pas une décision sportive. Ce n’est pas une idée sportive mais des décisions prisent seulement du côté de l’organisation ou politique, mais pas sportive. Tous les autres grands championnats vont recommencer le 12-13 ou le 18 pourquoi la France ne l’a pas fait.

Le mercato

“Avec la pandémie, tout les clubs sont obligés de vendre pour acheter. Il y a aussi un fair-play financier qui t’interdit de mettre en plus d’argent, plus d’argent. Le PSG vis la même situation. Le PSG va devoir vendre aussi mais ce ne sera pas facile. On doit penser à être créatif. L’idée c’est d’avoir des recrues. On a des postes en priorité. On a encore un mois. Le message de Mbappé ? Kylian dit ça parce qu’il sait que on a la même idée.”

Le départ de Thiago Silva

“Pour Thiago Silva et peut-être aussi pour Cavani, la décision n’est pas facile. Ce sont des idoles totales. Tu t’imagines Thiago Silva il reste il se blesse. On avait pris la décision il y a six mois. Ce qu’a fait se groupe dans le second semestre est formidable. La dernière discussion avec Thiago Silva, c’était ça, on veut conserver un groupe. Mais il a dit non, il avait déjà signé avec Chelsea.

Sa relation avec Tomhas Tuchel

Avec Tuchel, la situation est très claire. On a beaucoup parlé, même le dernier jour. Il a fait quelque chose de fantastiques. On parle de la meilleure saison de l’histoire du club. On partage beaucoup, sur le mercato aussi. Il lui reste encore un an de contrat, on a le temps de parler de son avenir. On dit des choses parce qu’il était là avant moi. Quand je suis arrivé, j’ai eu le choix de le garder ou pas. […]Je n’ai jamais parlé avec un autre entraîneur pour venir au PSG.

Source : canal-supporters.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here