Sanfourche : “On ne peut pas prendre une décision de justice sur quelque chose de fiable à 30%”

0
9

Pas d’éléments suffisamment probants, pas de sanction pour Neymar ou Alvaro Gonzalez. C’est aussi simple que cela. La commission de discipline de la Ligue de football professionnel ne pouvait pas sanctionner des joueurs à partir d’éléments évalués à 30% sûrs. C’est ce que le journaliste de RTL Philippe Sanfourche a souligné hier soir.

“On est dans une époque où au quotidien on est trop dans cette théorie du complot du genre : “Et possiblement ils avaient des trucs mais ils n’ont pas été sortis…” Non ! Cette commission de discipline jusqu’ à preuve du contraire elle est indépendante ! Elle a pris 15 jours pour faire ses investigations et elle a rendu ses conclusions. Il n’y a rien dans les rapports des arbitres. Il n’y a aucun élément, aucun témoin. Les deux principaux intéressés ont été auditionnés et c’est totalement discordant. Il n’y a pas de preuve sonore. Donc on est obligé de se référer aux experts en lecture labiale. Et là il y a un taux de fiabilité estimé à 30%. Un taux admis par les principaux intéressés. Donc on ne peut pas prendre une décision de justice sur quelque chose de fiable à 30%. Point, et on passe à la suite !”, a déclaré le journaliste lors de l’EDS. “On devine que ce qui a été dit est grossier et injurieux mais on ne peut pas le déterminer précisément. Moi aussi je suis sûr qu’ils ont dit des trucs, mais ce n’est pas pour cela que ça passe juridiquement !”

Source : canal-supporters.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here