Tuchel souligne le besoin pour le PSG de recruter et critique les fins de contrat

0
8

Vendredi, dans le cadre de la 5e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontera le SCO d’Angers au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Téléfoot). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer la Ligue des Champions, le mercato qui s’arrête le 5 octobre, la trêve internationale qui commence la semaine prochaine, le contrat d’Angel Di Maria et le temps de jeu des jeunes. Retrouvez ici le point sur le groupe.

Tuchel « Si on reste avec ce groupe, honnêtement, on ne peut pas demander la même chose. »

L’effectif actuel permet d’aller en finale de LDC ?

C’est du football, tout est possible. Il faut aussi de la chance, éviter les blessures. Si on reste avec ce groupe, honnêtement, on ne peut pas demander la même chose. Si on regarder Liverpool, ils n’ont pas été au Final 8 et ils ont recruté des joueurs pour s’améliorer. Manchester City aussi, l’Atlético également, l’Inter Milan a de quoi faire deux équipes de très haut niveau.

C’est un grand défi de combattre avec eux. Je ne dis pas que c’est impossible, mais ce sera encore plus difficile si on reste comme ça. C’était déjà dur l’an dernier.

La décision de la LFP pour Neymar et Alvaro Gonzalez ?

Neymar m’a écrit sur Whatsapp et j’étais très heureux. On a déjà eu 14 matchs de suspension après cette rencontre, c’est bien. On a eu peur de jouer sans Neymar pour quelques semaines. Je suis heureux.

Tuchel « C’est une situation dans laquelle des clubs peuvent souffrir. »

Inquiet pour les internationaux qui vont voyager dans des zones à risque pour le coronavirus ?

Bien sûr, c’est toujours un risque. C’est une situation dans laquelle des clubs peuvent souffrir, perdre des joueurs sans la possibilité d’agir. On a beaucoup de joueurs immunisés maintenant, ça donne un petit avantage. Mais je m’inquiète aussi des blessures avec 3 matchs. J’espère que tout le monde pourra revenir sans blessure.

Il est possible qu’il n’y ait pas un autre renfort que Florenzi cet été ? Quelle sera ma réaction ?

Oui, peut-être. Aujourd’hui, c’est la réalité. Je ne sais pas si on va recruter. Si on reste comme ça, ce ne sera pas impossible, on ne va jamais arrêter de pousser les joueurs avec lesquels on travaille. On ne va pas arrêter de donner de la confiance et on va jouer pour gagner. Mais la réalité est que l’on a une équipe réduite.

Pour une saison comme ça, très chargée, je suis inquiet que l’on paye à un moment dans la saison. On va faire le maximum pour que ce ne soit pas le cas. On va attendre la fin du mercato pour en parler plus précisément. J’ai toujours confiance.

Tuchel « Le club sait bien de quels profils on a besoin, ce que l’on a dit. Maintenant, on doit attendre. »

L’effectif est moins fort que la saison passée ? Si je peux prendre un joueur, quel profil ?

Bien sûr, c’est la réalité. C’est absolument nécessaire de pouvoir le dire. On n’a pas les mêmes qualités, c’est la réalité. Cela ne veut pas dire que je peux ne pas gagner et que je vais laisser les choses. Pas du tout. On va faire les meilleures choses possibles, avec le meilleur niveau possible et on va tout donner.

Mais on a perdu des gars importants. Peut-être que si on reste comme ça on ne peut pas demander les mêmes choses. On doit combattre avec des clubs très forts, qui ont bien recruté. Le club sait bien de quels profils on a besoin, ce que l’on a dit. Maintenant, on doit attendre.

Tuchel « c’est clair que l’on perd trop de joueurs sans obtenir d’argent. »

La suspension de Di Maria ? Sa prolongation de contrat ?

Je ne sais pas pour la prolongation exactement. En général, c’est clair que l’on perd trop de joueurs sans obtenir d’argent. Cela a commencé lors de ma première saison avec Rabiot. Il est sorti libre. Cela continue cette saison. Cela peut continuer avec Draxler, Di Maria et Bernat. C’est trop. C’est la pire chose pour les clubs. Il faut de l’argent pour acheter les joueurs. C’est trop pour le PSG, son statut, l’image qu’il veut. Mais je ne suis pas impliqué dans la discussion pour la prolongation.

D’où vient le manque d’efficacité ?

Ce n’est pas mental, car les joueurs sont confiants et ils sont prêts pour marquer. Pendant les derniers matchs, c’était mieux dans le nombre d’occasions. C’est la meilleure chose de pouvoir créer. On a parlé et on va parler encore du jeu dans la surface, pour mieux trouver les joueurs. Mais dans le dernier match, on a beaucoup d’occasions nettes.

C’était une chose technique. Mais on parle de Neymar, Mbappé, Icardi, Draxler, il ne faut pas améliorer leur technique. C’est de la fatigue mentale et physique. C’est une situation exceptionnelle avec la LDC, le Covid, les blessures. Certains ont rejoué très vite. Ce n’est pas forcément le meilleur moment pour être pleinement concentré. On a travaillé sur les détails. Si on peut continuer à créer beaucoup d’occasions, je suis content.

Tuchel « Nous allons travailler avec les jeunes. »

C’est une obligation de faire jouer les jeunes à cause du groupe réduit ?

Si c’est toujours la situation après le 5 octobre, je vais l’accepter et je pousserai tous les joueurs. Nous allons travailler avec les jeunes, mais aussi les joueurs d’expérience. On verra la situation. Mais les jeunes doivent toujours mériter de jouer. Ce n’est pas un cadeau, on est au PSG. On doit toujours gagner. C’est plus difficile pour un joueur jeune. On travaille.

Les jeunes sont très bien acceptés dans le groupe. Je dois complimenter le groupe. Maintenant, ils doivent faire les meilleures choses et mériter avec chaque minute de joueur d’autres minutes. Il faut le meilleur état d’esprit possible.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de Reims/PSG et la colère de Tuchel :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here