Tuchel, « très fier », donne des nouvelles des blessés et évoque Marquinhos en défense

0
10

Thomas Tuchel, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est arrêté en conférence de presse après la victoire parisienne (3-0, retrouvez le résumé ici) face au Stade Rennais ce samedi au Parc des Princes dans le cadre de la 10e journée de Ligue 1 2020-2021. L’Allemand a affiché sa joie après ce succès dans un contexte compliqué, a fait le point sur les blessures dans le groupe, est revenu sur le retour de Marquinhos (26 ans) en défense, sur la prestation d’Angel Di Maria (ailier de 32 ans) et a fait l’éloge de Moise Kean (attaquant de 20 ans).

Tuchel « c’est une belle victoire pour nous. »

Satisfait du match ?

Je suis très satisfait, très fier. C’était très difficile de trouver un onze titulaire. Certains joueurs jouent trop. Ander Herrera était déjà mort avant le match, c’est exceptionnel ce qu’il a fait aujourd’hui. Pour Paredes on a pris des risques, le plan était qu’il joue maximum 60 minutes, Kean c’est pareil je suis très fier. On jouait contre le 3e, une équipe en Ligue des Champions. On a montré une mentalité, une solidarité, un effort collectif. Je suis très content, c’est une belle victoire pour nous.

Tuchel « Kehrer, c’est grave. »

Pouvez-vous donner des nouvelles des blessés ?

Alessandro Florenzi n’est pas blessé, il est seulement très fatigué. Moise Kean a pris beaucoup de coups, il avait quelques problèmes avant et physiquement c’est exceptionnel ce qu’il a fait, en plus de la finition, j’espère que ce n’est pas trop sévère pour lui. Gana Gueye, c’est la cuisse encore. Thilo Kherer c’est la même blessure au pubis, ça veut dire que c’est grave.

Espérez-vous récupérer des blessés après la trêve ?

Il y aura peut-être des joueurs qui reviendront avec des blessures. Les joueurs ont beaucoup de matchs, de voyages, c’est très compliqué. Ça m’inquiète, je ne sais pas si des joueurs reviendront. C’est très très compliqué. Draxler, Verratti, Icardi, le plan, c’est qu’ils reprennent, pas la semaine prochaine mais la semaine suivante, donc 3 joueurs avant Monaco. C’est là qu’ils reprendront avec l’équipe. On joue avec Paredes, il a fait deux entraînements avec l’équipe. Cela veut dire que l’on est dans un cercle très compliqué, on utilise trop certains joueurs et les laisse jouer trop tôt.

Tuchel « La dernière fois après la trêve c’était très compliqué et ce sera la même chose. »

Un problème de préparation physique ?

On a fait 8 matches en 22 jours, on ne fait pas d’entraînement. La planification est simple, on ne fait seulement que récupérer, récupérer, on joue toujours à 21 heures, on manque de jours pour récupérer. On a beaucoup de voyages. La dernière fois après la trêve c’était très compliqué et ce sera la même chose. On joue vendredi à Monaco après la trêve, certains arrivent jeudi ou mercredi après deux-trois matchs en sélection. C’est ça l’explication.

Marquinhos en défense, un choix ponctuel ?

On décide chaque match. On a laissé Danilo a fait une pause. Kimpembe était blessé. Diallo devait donc jouer à gauche. J’avais deux solutions avec Thilo et Marquinhos. J’ai choisi Marquinhos pour deux raisons. Pour donner à Abdou de l’expérience à côté de lui avec Marqui. Et jouer avec Thilo à côté car on avait besoin d’avoir un joueur de tête face aux coups de pied arrêtés de Rennes. Marqui a tout donné contre Leipzig. En 2e mi-temps, on a joué avec 3 centraux. Avec Marquinhos au centre pour gérer toutes les choses. Il est le cœur et l’âme de cette équipe-là. C’était la décision pour aujourd’hui.

Tuchel « Je ne voudrais pas être défenseur contre lui en ce moment. »

Un bon match de Di Maria ?

C’est un joueur qui doit jouer beaucoup pour avoir du rythme, gagner en capacités. C’était très difficile pour lui et grave pour nous qu’il soit suspendu 4 matchs. Il a manqué de rythme. Après le penalty raté, c’était une situation clef à Leipzig et il était très triste. Mais il a pris ses responsabilités aujourd’hui, il a très bien répondu. C’est ça le sport, il y a des moments durs, des moments tristes, mais il faut rebondir. Il l’a très bien fait.

Qu’avez-vous pensé de la performance de Moise Kean ?

Il a un grand cœur, il met de l’intensité. Il n’a pas peur, il est courageux. Il fait ce qui est nécessaire. Je ne voudrais pas être défenseur contre lui en ce moment, parce que c’est vraiment dur de jouer contre lui. C’est très important pour nous. Par moments, on manque de cela.

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here