Villas-Boas chambre Tuchel et le PSG après le Classico

0
7

Ce dimanche en clôture de la 3e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontait l’Olympique de Marseille au Parc des Princes. André Villas-Boas, entraîneur marseillais, s’est arrêté en conférence de presse après la défaite parisienne (0-1, retrouvez le résumé ici). L’occasion pour le coach olympien de souligner la performance de son équipe et de raconter une tension avec son homologue parisien Thomas Tuchel, sans oublier d’envoyer de petites piques.

Villas-Boas « On a appliqué notre stratégie de commencer avec un bloc bas. »

« On a mal démarré. On a appliqué notre stratégie de commencer avec un bloc bas. On marque un deuxième but valable, refusé, ce qui rend la fin de match moins tranquille. Il ne faut pas oublier l’historique de ces clasicos : il y avait une époque avant et après le Qatar, qui a dépensé un milliard et demi d’euros. Leur but, c’est la Ligue des champions.

Comment jugez-vous la performance du PSG ?

Neymar et Di Maria ont offert un niveau exceptionnel. On a souffert. Alvaro, Rongier… Ils étaient vidés. Ils ont bataillé jusqu’à la fin. Félicitations à Neymar et Di Maria. Pour être revenus de la maladie et pour leur niveau dans ce match. On voulait jouer avec un faux numéro 9 pour aider l’équipe à sortir. Mais le PSG a été agressif. On a réussi à ressortir un peu mieux en deuxième mi-temps. C’est un très gros exploit. On a bien défendu. 

Villas-Boas « Tu ne peux pas dépenser 1 milliard et demi et ne pas gagner la Ligue des champions. »

La tension entre les deux staffs en fin de match ?

C’étaient des insultes normales. Il m’a dit que j’avais joué au loto. Je lui ai dit qu’il avait joué au loto aussi contre l’Atalanta. Tu ne peux pas dépenser 1 milliard et demi et ne pas gagner la Ligue des champions. Le PSG attend sa coupe d’Europe. Je l’apprécie beaucoup. Son équipe joue bien au ballon. Je ne peux pas jouer comme lui. »

Même s’il concède que son équipe « a souffert », on a le sentiment que Villas-Boas veut surtout minimiser les difficultés rencontrées pour rappeler que l’OM a surtout gagné. Ce qui est une vérité et laissera une frustration du côté du PSG, forcément. Cependant, il est assez clair que Paris a proposé un bien meilleur jeu et s’incline finalement que sur des questions d’efficacité (et peut-être d’arbitrage, car Paris aurait pu avoir un penalty en tout début de match).

Mais bon, Marseille a gagné, c’est ainsi. Alors les Phocéens en profite pour faire la fêter et chambrer, cela fait un peu partie du « jeu ». C’est tout de même dommage de voir Villas-Boas parler de « loto » contre l’Atalanta comme si cette victoire en quart de finale et était du même niveau que son Classico gagné hier. Peut-être a-t-il oublié que Paris n’avait pas fait que défendre et espérer des contres ou coups de pied arrêtés. La petite pique sur la Ligue des Champions n’était pas non plus vraiment nécessaire. Car les vainqueurs de la Ligue des Champions font de grandes dépenses et le PSG est loin d’être seul à avoir un effectif particulièrement « cher ». Cette sortie ne pas aider à embellir l’image d’un déjà triste Classico, marqué par les tensions.

Retrouvez ci-dessous notre Podcast à propos de PSG/OM :

Source : www.parisfans.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here